Réforme du collège: déclarations de Bruno Le Maire et Benoît Hamon

logo AFP

Positions sur la réforme du collège, proposée par la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem, exprimées samedi par son prédécesseur le député PS Benoît Hamon et par le député UMP et ancien ministre Bruno Le Maire:

– Benoît Hamon soutient « totalement » la réforme, qui « vise à prolonger tous les efforts commencés depuis 2012 dans le champ de l’éducation nationale pour lutter contre les inégalités ». Du côté de l’exécutif, « on peut en faire plus » pour la soutenir. « Il y a une réaction à cette réforme d’une partie des élites françaises, formées par ce système éducatif qui trie par l’échec, et qui redoutent, parce qu’on recherche la réussite pour tous, qu’on remette en cause l’excellence et le mérite républicain: je n’y crois pas et veux les convaincre. » (sur iTÉLÉ)

– Bruno Le Maire: « La sortie improvisée du président de la République » pour défendre la réforme, jeudi lors d’une journée consacrée au numérique à l’école, « témoigne de la panique de l’exécutif ». « Comme Najat Vallaud-Belkacem, il méprise » les signataires de « mon appel au retrait de la réforme », soit plus de 220 parlementaires et 12.000 personnes. Sur le plan personnel, « je n’ai aucun problème avec la ministre de l’Éducation nationale, j’ai un véritable problème avec la réforme du collège qu’elle propose et avec la conception qu’elle se fait de l’éducation, elle, comme le Premier ministre et le président de la République qui a volé à sa rescousse. » (au Figaro et sur Europe 1).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous