« Engagez-vous »: Hollande appelle la jeunesse à se mobiliser

logo AFP

« Engagez-vous, prenez le pouvoir »: le président François Hollande a appelé mercredi les jeunes à s’investir dans la vie politique et civique lors d’un discours prononcé au Conseil économique, social et environnemental (CESE) à Paris.

« La France a besoin de vous, ce pays qui est le vôtre ne se fera pas sans vous et encore moins contre vous », a lancé le chef de l’Etat qui s’exprimait au jour du troisième anniversaire de son élection, le 6 mai 2012.

Les jeunes générations doivent « s’engager pour [elles]-mêmes, pour les idées qu'[elles] portent », a-t-il souligné, énumérant par ailleurs longuement les mesures prises en faveur de la jeunesse.

« Une société n’a pas le droit de laisser les jeunes douter de leur avenir c’est pourquoi j’ai fait de la jeunesse une priorité de mon mandat », a-t-il fait valoir.

Le chef de l’Etat a évoqué aussi l’idée d' »assises de la jeunesse », une « grande concertation où les jeunes s’expriment pour dire ce qu’ils veulent faire de leur pays et ce qu’ils ne veulent pas que leur pays devienne ».

« Si j’ai introduit le non-cumul des mandats, qui sera pleinement effectif en 2017, c’est pour que vous puissiez prendre la place ou les places qui seront libérées, ne les laissez pas passer », a-t-il rappelé, les exhortant à prendre « le pouvoir ».

François Hollande s’est dit « désolé de voir que dans les élections, c’est chez les jeunes que l’abstention est la plus forte ».

« Engagez-vous, engagez-vous », a-t-il martelé, « parce que c’est votre vie quotidienne qui est en cause, il s’agit d’assurer le vivre-ensemble ».

Comme s’il était en campagne électorale, le président a lancé: « être jeune c’est une chance et pas une charge, non pas un problème mais une promesse, la jeunesse est une force et pas une menace ».

« Vous devez proclamer ce que vous ne voulez pas », a-t-il poursuivi. « Si la jeunesse ne s’exprime pas, alors ces discours-là, ces haines-là, ces divisions-là l’emporteront à un moment sur la République », a insisté le chef de l’Etat.

« Votre pays a besoin de vous, et vous, vous devez faire l’avenir de votre pays », a conclu le président devant un auditoire qui l’a chaleureusement applaudi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous