Hollande: « le fichage d’élèves » est « contraire à toutes les valeurs de la République »

logo AFP

François Hollande a rappelé mardi depuis Ryad que « le fichage d’élèves dans les écoles », comme celui effectué par le maire apparenté FN de Béziers, Robert Ménard, était « contraire à toutes les valeurs de la République ».

« Il y a des principes dans la République et quand ils sont gravement atteints, les tribunaux en sont saisis et des sanctions seront prononcées par les juges compétents », a aussi déclaré le président de la République lors d’une conférence de presse clôturant sa visite au Qatar et en Arabie Saoudite.

« Dans un pays comme la France, il ne peut y avoir de fichage d’éléves dans les écoles, en fonction de leurs noms (qui suggérerait) leur religion. C’est contraire à toutes les valeurs de la République », a-t-il poursuivi.

« Au-delà de la saisine des tribunaux, il était important que le gouvernement puisse se prononcer, dire que ce n’était pas la République et donc que ça ne serait pas toléré, a affirmé également M. Hollande donnant raison à son Premier ministre Manuel Valls.

Dans un tweet, ce dernier a lancé : « Honte au maire » de Béziers estimant ensuite devant l’Assemblée nationale qu’il appartenait maintenant à Robert Ménard « de répondre devant la justice ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous