Olivier David, nouveau président de l’université Rennes 2

logo AFP

Olivier David, un professeur de géographie de 47 ans, a été élu vendredi président de l’université Rennes 2 (arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales), une élection qui met un terme définitif au projet contesté de fusion avec l’autre université de la ville, Rennes 1.

Ce projet, initié en 2013 et porté par le précédent président, Jean Émile Gombert, mais contesté par la plus grande partie du personnel et des étudiants, avait été à l’origine d’une crise de gouvernance à Rennes 2.

Pour marquer son désaccord, la majorité du conseil d’administration (CA) avait démissionné, amenant M. Gombert à quitter la présidence fin janvier. Depuis, l’université était dirigée par un administrateur provisoire, nommé par le rectorat.

Les élections au CA, organisées dans la foulée, avaient vu la liste conduite par M. David, soutenue par le Snesup-FSU, arriver nettement en tête.

« Mon élection (à la présidence) met un terme au processus de fusion auquel l’ensemble de la communauté éducative était opposée », a souligné M. David lors d’une conférence de presse.

Pour autant, le nouveau président n’entend pas choisir une « stratégie de repli ». « Les collaborations existent depuis longtemps avec Rennes 1 (Sciences, médecine, droit, économie, gestion) et nous allons les élargir », a dit le nouveau président.

Ce dernier, qui enseigne à Rennes 2 depuis 1993, entend faire de cette université le « grand pôle fédérateur de l’ouest de la France », dans le domaine qui est le sien, notamment lors de la mise en place de la Communautés d’universités et établissements (ComUE) Bretagne-Loire, un des chantiers majeurs de son mandat.

Il a également exprimé la volonté d’élargir l’offre de formation pour l’adapter aux demandes et à la diversité du public, avec pour objectifs de « favoriser la pluridisciplinarité et les nouveaux usages numériques ».

Enfin, M. David souhaite mettre l’accent sur « la réussite et le bien-être » des quelque 20.000 étudiants de Rennes-2.

Le nouveau président, qui a souligné le caractère « collectif » de sa démarche, sera entouré de 4 vice-présidentes et trois vice-présidents, également élus mercredi par le Conseil d’administration.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous