Concours Mini Maousse: des lieux de vie temporaires, imaginés par des architectes et des ingénieurs en herbe

logo AFP

Les étudiants en écoles françaises d’architecture, de design et d’ingénieurs sont invités à imaginer « l’aménagement de lieux de vie temporaires » pour des personnes en situation précaire, dans le cadre du concours Mini Maousse, ont annoncé ses organisateurs lundi.

Cette 6e édition du concours organisée par la Cité de l’architecture et du patrimoine, est intitulée « La nouvelle maison des jours meilleurs », en référence à l’architecte Jean Prouvé et sa maison novatrice et bon marché, conçue en 1956 réponse à l’appel de l’Abbé Pierre deux ans plus tôt, précisent-ils.

Ouvert aussi cette année aux écoles francophones belges, suisses et tunisiennes, ce concours s’adresse à tous les étudiants de niveau L3 et au-delà, ou diplômés depuis un an maximum.

Les candidats devront concevoir une « unité d’habitation » qui soit « modulable, adaptable, empilable, démontable et transportable ».

Celle-ci devra répondre à différentes situations: l' »accueil d’individus isolés, de ménages avec ou sans enfants en très grande précarité vivant dans des bidonvilles », ou « l’habitat collectif et temporaire, de type camp de vacances saisonnier ».

Autre cahier des charges: concevoir un « habitat en zone dense pour étudiants, travailleurs précaires et familles en attente d’un accès au logement ».

Les étudiants devront travailler sur trois situations réelles, avec des sites identifiés, deux à Nantes et un à Saint-Jean-de-Monts (Vendée), ainsi que des paramètres (nombre de ménages à héberger, activités collectives à prévoir) définis à l’avance.

Leurs projets devront proposer des « solutions économiques et industrialisables ».

50 projets français seront pré-sélectionnés en janvier 2016. Puis les lauréats, choisis en avril, auront l’opportunité de réaliser leurs projets à taille réelle, dans le cadre d’un chantier-école, à l’été.

Un appel à contributions est aussi lancé, pour recenser d’ici le 2 juillet 2015, des témoignages sur des expérimentations innovantes d’habitats temporaires destinés à des personnes en situation de précarité.

Renseignements sur le site internet http://minimaousse6.fr

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous