La réalité virtuelle pour les savoirs abstraits ou nécessitant la pratique du terrain

Selon des études, les environnements de réalité virtuelle permettent de motiver les élèves et de faciliter leur mémorisation d'informations. Ils seraient très indiqués dans l’enseignement de savoirs abstraits, ou "nécessitant l’accès au terrain".

2-studyexamine

Des chercheurs australiens ont conçu un environnement de réalité virtuelle destiné pour étudier avec des élèves le comportement des fourmis.

Utiliser des environnements de réalité virtuelle pour l’apprentissage (qu’il s’agisse de simples simulations à visualiser à l’œil nu ou avec un smartphone en « mode augmenté », ou de mondes à explorer au moyen de Google Glass, de caméras Kinect ou de casques Oculus) permet de motiver davantage les élèves, d’améliorer leur engagement dans le savoir, et de faciliter leur mémorisation d’informations.

Selon différentes études présentées sur le site de l’Agence nationale des usages des TICE (Réseau Canopé), ils peuvent être « particulièrement indiqués dans l’enseignement de savoirs abstraits, ou nécessitant l’accès au terrain ».

Une information mieux assimilée grâce à l’immersion

Pour enseigner des savoirs ou des concepts abstraits, l’immersion, l’interaction, ainsi que la « possibilité de naviguer et de dévoiler des caractéristiques du monde réel, difficiles voire impossibles d’accès (par exemple, les abysses, l’espace, l’infiniment petit, ou l’infiniment grand) », permettent de « fournir un apprentissage plus adapté », constate Julie Giraudon, doctorante en ergonomie cognitive à l’Université de Lorraine.

En Australie, en 2000, des chercheurs de l’Université de Sydney ont développé un environnement de réalité virtuelle destiné à étudier le comportement de navigation des fourmis. Il s’agissait de projeter un « monde virtuel » sur une toile semi-cylindrique sur un champ de vision de 160°, permettant « l’immersion » de l’élève. D’après les tests des chercheurs, l’apprentissage serait amélioré d’une façon significative grâce à la réalité virtuelle. « L’information est mieux transférée aux élèves et mieux retenue par ces derniers », explique Julie Giraudon.

Fouilles virtuelles et « pratique de terrain »

Des chercheurs écossais ont simulé des excavations, permettant aux étudiants d'interagir sur un site archéologique, "comme ils le feraient sur un site réel".

Des chercheurs écossais ont simulé des excavations, permettant aux étudiants d’interagir sur un site archéologique, « comme ils le feraient sur un site réel ».

Pour l’enseignement pratique, les environnements virtuels permettent d’accéder à des « terrains » difficiles d’accès – comme le monde sous-marin ou le domaine de l’archéologie.

Dans ce dernier secteur, des chercheurs de l’Université de St Andrew en Ecosse ont simulé en 3D les excavations de l’Acropolis de Sparte, permettant aux étudiants d’interagir sur un site archéologique modélisé, « comme ils le feraient sur un site réel ».

Selon les chercheurs écossais, ces fouilles virtuelles « favorisent l’apprentissage et la coopération à travers la pratique de terrain ». Ainsi, « beaucoup de compétences ont été améliorées, comme la communication et le travail en équipe, l’organisation et la prise de décision, ainsi que des compétences plus spécifiques au domaine archéologique », constate Julie Giraudon sur le site de l’Agence nationale des usages des TICE .

« Le réalisme des lieux engendre l’engagement et la motivation des élèves dans l’enseignement », indique la doctorante en ergonomie cognitive. Les élèves ayant utilisé la réalité virtuelle montrent « de très bons résultats, parfois meilleurs que l’apprentissage traditionnel en termes de compréhension et de mémorisation des savoirs », conclut-elle.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous