En 2015 et 2016, plus d’élèves en primaire et au lycée, moins au collège

logo AFP

Le nombre des élèves à l’école primaire et au lycée devrait augmenter ces deux prochaines rentrées, tandis que les effectifs se stabiliseront en maternelle et baisseront au collège, selon les prévisions publiées mardi par le ministère de l’Education.

Quelque 6,816 millions enfants fréquenteront une école du premier degré (maternelle et élémentaire) à la rentrée 2015, en hausse de 27.300, et 6,821 millions l’année suivante, précise la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), sur la base de la démographie et des conséquences attendues des politiques éducatives (suppression du redoublement par exemple).

Comme à la rentrée 2014, la hausse sera portée par l’élémentaire (du CP au CM2). Après une baisse de 5.900 cette année, le nombre d’enfants scolarisés en maternelle sera stable à la rentrée 2015, mais uniquement en raison de l’augmentation des élèves de deux ans scolarisés dans les zones d’éducation prioritaire. La maternelle verra ensuite ses effectifs reculer à nouveau en 2016, avec le départ de la génération, nombreuse, des enfants nés en 2010.

Les effectifs du secondaire (collège et lycée) vont varier en fonction notamment de la génération 2000, plus importante que les précédentes. Vont également influer les passages toujours plus nombreux en seconde générale et technologique, et la baisse des redoublements, note la DEPP.

Pour l’ensemble du secondaire, les effectifs vont grimper de 27.000 élèves à la rentrée 2015 (à un total de 5,524 millions) et de 29.000 en 2016. Cette hausse dans le secondaire est « quasi-constante depuis la rentrée 2009 », selon le ministère. Elle est particulièrement marquée pour les lycées préparant aux bacs général ou technologique (+40.000 élèves en 2015 et +29.500 en 2016).

Cette croissance s’explique par l’arrivée dans le second cycle, en 2015, de la génération des enfants nés en 2000 (807.000 naissances cette année-là, soit un record sur la période 1994-2004). A l’inverse, en raison du départ du collège de cette classe d’âge, les effectifs des sixièmes, cinquièmes, quatrièmes et troisièmes reculeront de 18.000 en 2015 (à 3,195 millions), et de 5.500 en 2016.

Le nombre d’enfants scolarisés dans le cadre de l’Education nationale, dans des établissements publics ou privés, est ainsi compris entre 12,2 et 12,4 millions, de la maternelle à la terminale, selon les années.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous