La France « prête à coopérer » avec le Kenya contre le terrorisme (Elysée)

logo AFP

La France « est prête à coopérer » avec le Kenya « dans la lutte contre le terrorisme », après l’attaque menée par un commando islamiste shebab de l’Université de Garissa, qui a fait au moins 147 morts, a indiqué l’Elysée dans un communiqué.

« La France se tient aux côtés des autorités kényanes et est prête à coopérer avec elles dans la lutte contre le terrorisme », selon le communiqué. « Le Président de la République exprime sa solidarité avec le peuple kényan, qui doit faire face au terrorisme le plus abject, celui qui s’attaque à la jeunesse, au savoir et à l’éducation ».

François Hollande « s’associe à la douleur des nombreuses victimes de l’attaque contre l’Université de Garissa (est du Kenya) et présente ses condoléances au Président du Kenya, Uhuru Kenyatta ».

« La France se tient aux côtés des autorités kényanes et est prête à coopérer avec elles dans la lutte contre le terrorisme », conclut le communiqué.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous