Budget des universités : les dotations 2015 toujours pas connues

Les universités ne connaissent toujours pas les moyens qui leur seront attribués par l'Etat en 2015, a dénoncé la CPU dans un communiqué.

université

© davis – Fotolia

Dans un communiqué publié vendredi, la Conférence des présidents d’université (CPU) a demandé au gouvernement d’« assumer ses responsabilités et ses engagements » et de « donner rapidement aux établissements leur notification ». En effet, « le 1er trimestre 2015 s’achève, et les universités ainsi que la plupart des établissements sous tutelle du ministère de l’Education nationale de l’Enseignement supérieur et de la recherche ne connaissent toujours pas les moyens que va leur attribuer l’Etat pour cette année », a-t-elle déploré. Comment « demander aux présidents et directeurs de piloter leurs établissements avec une telle incertitude ? », a-t-elle interrogé, soulignant que ces établissements, qui « emploient au total plus de 200 000 personnes et forment chaque année plus d’1.5 millions d’étudiants » […] ne peuvent admettre de voir leur action paralysée par une absence d’anticipation du gouvernement ».

La CPU a également dénoncé « l’impasse budgétaire de 100 millions d’euros sur le budget 2015 des universités et la décision inepte qui consisterait à prélever ces sommes sur les fonds de roulement des universités et des écoles ». Affirmant que ces prélèvements « handicaperaient durablement les capacités d’investissements des universités tant en ce qui concerne les rénovations que les mises en sécurité des bâtiments », elle estime qu' »il n’est pas non plus envisageable que ces 100 millions soient financés par une sous notification du même montant ». En effet, « cette baisse de financement […] conduirait automatiquement à fermer immédiatement et en cours d’année des cursus complets ou […] toute autre forme de baisse de l’activité ».

Source(s) :
  • AFP

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous