Nouveau programme de l’école maternelle : jeux, vivre ensemble, nombres et outils numériques

Le nouveau programme d'enseignement de l'école maternelle insiste sur l'importance du jeu, du vivre ensemble, du langage, des nombres, mais aussi de l'utilisation, dès le plus jeune âge, des "objets numériques".

Playing room © Dmitry Vereshchagin - Fotolia

Playing room © Dmitry Vereshchagin – Fotolia

Le nouveau programme d’enseignement de l’école maternelle a été publié jeudi 26 mars au Bulletin Officiel, par le ministère de l’Éducation nationale.

Pour que la maternelle reste une « école bienveillante », le texte insiste d’abord sur la nécessité de « s’adapter aux jeunes enfants », en instaurant avec les parents un « dialogue régulier et constructif », en « accompagnant les transitions vécues par les enfants », et en « pratiquant une évaluation positive ».

Jeu, résolution de problèmes en entraînements

L’école maternelle doit, selon le programme, « organiser des modalités spécifiques d’apprentissage ». Parmi les pratiques à encourager : « le jeu, la résolution de problèmes, les entraînements ».

Pour « apprendre en jouant », l’enseignant doit « donner à tous les enfants un temps suffisant pour déployer leur activité de jeu », indique le ministère. Pour « apprendre en réfléchissant et en résolvant des problèmes », le professeur doit être « attentif aux cheminements qui se manifestent par le langage ou en action », valoriser « les essais » et « susciter des discussions ».

children playing with abacus © Oksana Kuzmina - Fotolia

children playing with abacus © Oksana Kuzmina – Fotolia

Pour « apprendre en s’exerçant », l’enseignant veille en outre à « expliquer aux enfants ce qu’ils sont en train d’apprendre, et à leur faire percevoir les progrès réalisés ».

L’école du « vivre ensemble »

« L’école maternelle structure les apprentissages autour d’un enjeu central : apprendre et vivre ensemble », indique le nouveau programme. Ainsi, le professeur doit amener l’élève à « comprendre la fonction de l’école », et à « se construire comme personne singulière au sein d’un groupe ». L’enseignant doit rester « attentif à ce que tous puissent développer leur estime de soi, s’entraider et partager avec les autres. »

« Mobiliser le langage », à l’oral et à l’écrit

Parmi les 5 domaines d’apprentissage composant les enseignements, le premier consiste à « mobiliser le langage dans toutes ses dimensions ». D’abord à l’oral, en conduisant les élèves à « oser entrer en communication », à « comprendre et apprendre », à « échanger et réfléchir avec les autres ». A l’écrit ensuite, en amenant les enfants à « écouter de l’écrit », puis à « comprendre », en « découvrant la fonction de l’écrit », et en les faisant « produire des écrits ».

Classe de maternelle © Tyler Olson - Fotolia.com

Classe de maternelle © Tyler Olson – Fotolia.com

L’objectif est aussi de permettre aux jeunes élèves de découvrir le principe alphabétique, et de les entraîner aux « exercices graphiques », préalable à l’écriture cursive. En fin d’école maternelle, les enfants devront être capables de « communiquer avec les adultes et avec les autres enfants », de « s’exprimer dans un langage correct », de « pratiquer divers usages du langage oral », de « dire de mémoire plusieurs comptines et poésies », ou d’écrire son prénom en écriture cursive.

Le sport et l’art pour « agir, s’exprimer et comprendre »

Les deux domaines d’apprentissage suivants concernent l’activité physique et l’activité artistique. En fin d’école maternelle, l’enfant devra savoir « courir, sauter, lancer de différentes façons, dans des espaces et avec des matériels variés, dans un but précis ». Il devra aussi savoir « se déplacer avec aisance dans des environnements variés », ou « coordonner ses gestes avec ceux des autres, lors de rondes et jeux chantés. »

Grâce au dessin, aux comptines et au spectacle vivant, les enfants devront être capables de « pratiquer le dessin pour représenter ou illustrer, en étant fidèle au réel ou à un modèle, ou en inventant », d’interpréter « de manière expressive » des chansons,  ou de « jouer avec sa voix ».

Classe maternelle © Dmitry Vereshchagin - Fotolia.com

Classe maternelle © Dmitry Vereshchagin – Fotolia.com

Structurer sa pensées avec les nombres

Le quatrième grand domaine d’apprentissage concerne la découverte des nombres et leur utilisation. Les élèves devront, une fois arrivés en CP, être capable de « dire la suite des nombres jusqu’à trente », de « lire les nombres écrits en chiffres jusqu’à dix, et de les utiliser.

Les enfants exploreront aussi les formes et les grandeurs. Ils devront savoir « classer des objets en fonction de leur forme », « reproduire un assemblage à partir d’un modèle », ou « reproduire et dessiner des formes planes. »

 « Explorer le monde »

Enfin, l’élève apprendra à « se repérer dans le temps et l’espace », afin d’être capable de « se situer par rapport à d’autres », ou d’utiliser « correctement » une feuille de papier ou un livre « en fonction de consignes ».

Two little boys drawing on paper © SergiyN - Fotolia

Two little boys drawing on paper © SergiyN – Fotolia

L’enseignant devra aussi entraîner ses jeunes élèves à la découverte du « monde du vivant », des objets et de la matière. En fin d’école maternelle, les enfants connaîtront « les besoins essentiels de quelques animaux et végétaux ». Ils seront capables de « situer les différentes parties du corps humain », ou de « réaliser des constructions ».

« Savoir utiliser une tablette ou un ordinateur »

Enfin, avant leur entrée en CP, les enfants devront savoir « utiliser des objets numériques » – un appareil photo, une tablette ou un ordinateur. Comme l’explique le nouveau programme, « dès leur plus jeune âge, les enfants sont en contact avec les nouvelles technologies. Le rôle de l’école est de leur donner des repères pour en comprendre l’utilité et commencer à les utiliser de manière adaptée ».

3 commentaires sur "Nouveau programme de l’école maternelle : jeux, vivre ensemble, nombres et outils numériques"

  1. Fabien  28 août 2015 à 14 h 50 min

    Quelle ironie,

    parent d’un enfant scolarisé à l’école maternelle, je suis déçu de voir que savoir utiliser une tablette et un ordinateur est au programme. Plusieurs études démontrent que le temps passé devant un écran (tv, tablette, ordi, smartphone) n’a rien de bon pour le développement des jeunes enfants parce que cela fausse leur rapport au monde (un jeune enfant ne distingue pas encore le fictif du réel) et parce qu’à cet âge, passer du temps devant un écran nuit aux autres apprentissages, bien plus importants (découvrir la relation à l’autre, se déplacer, utiliser son corps). De plus, imaginer les sommes qui vont être nécessaires, lorsque de l’autre côté la directrice de l’école fait appel à la générosité des parents pour récupérer des anciens jeux… Il me semble que la pertinence de cette orientation est discutable et qu’au niveau des priorités, il y ai un sérieux problème. Enfin, cela n’engage que moi.Signaler un abus

    Répondre
  2. axelle  30 août 2015 à 8 h 40 min

    en réponse à Fabien:
    à lire http://www.sergetisseron.com/blog/la-regle-3-6-9-12-relayee-par-lSignaler un abus

    Répondre
  3. fanny  30 août 2015 à 13 h 37 min

    Oui c’est aberrant je suis bien d’accord !Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous