Nicolas Sarkozy, « meilleur impresario du FN » selon Najat Vallaud-Belkacem

logo AFP

La ministre de l’Education et ancien porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem a qualifié mercredi Nicolas Sarkozy de « meilleur impresario » du Front national, jugeant « cyniques » ses interventions sur le voile à l’université et les menus de substitution dans les cantines scolaires.

« A deux jours du premier tour (des élections départementales: ndlr), Nicolas Sarkozy se met à vous parler de voile à l’université et soutient le maire de Châlon-sur-Saône qui refuse de servir des menus de substitution. C’est d’un cynisme poussé à l’extrême, c’est terrifiant », a-t-elle déclaré sur LCP-Assemblée nationale.

« C’est en jouant en permanence (avec le FN) depuis plusieurs années que Nicolas Sarkozy a été en réalité son meilleur impresario », a-t-elle ajouté.

Selon la ministre, « la parole de haine et de violence s’est banalisée dans notre société, les gens n’hésitent plus à dire des horreurs, ils ont la conscience tranquille et c’est Nicolas Sarkozy qui leur a donné cette conscience tranquille ».

Le président de l’UMP a pris position en mars en faveur d’une interdiction des menus de substitution dans les cantines scolaires, servis lorsque le plat contient du porc, déclarant qu’il souhaitait que sa famille politique « applique les règles de la République sans faiblesse ».

Plusieurs ténors de son parti ont exprimé leur désaccord avec cette position, estimant qu’il fallait laisser le choix aux enfants. Les menus hallal ou casher ne sont jamais servis dans les écoles publiques, conformément au principe de laïcité.

Nicolas Sarkozy s’est également dit favorable à l’interdiction du voile à l’université. Le port du voile est actuellement interdit dans les écoles, collèges et lycées publics.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous