Isère: « Pas acceptable » que le directeur d’école accusé de viols « ait pu continuer à enseigner » (Le Foll)

logo AFP

Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, a estimé mercredi qu’il n’était « pas acceptable » que le directeur de l’école primaire de Villefontaine (Isère), soupçonné de viols sur des élèves de CP, « ait pu continuer à enseigner » compte tenu de ses antécédents.

Compte tenu « des agissements de ce professeur » dans le passé, il « n’est pas acceptable qu’il ait pu continuer à enseigner sans que personne ne fasse de relation entre ce qui avait été sa condamnation et ce qui a été son activité aujourd’hui », a déclaré M. Le Foll interrogé par la presse lors du compte-rendu du Conseil des ministres sur le cas de ce directeur.

Ce dernier, qui a reconnu les faits mardi en garde à vue, avait été condamné en 2008 à six mois de prison avec sursis pour recel d’images pédopornographiques, ce que l’inspection d’académie de l’Isère a dit ignorer.

« L’enquête qui va s’engager devra nous permettre de savoir comment cela a pu arriver et il faudra en tirer des conclusions », a ajouté le porte-parole du gouvernement.

« Les premières condamnations de cet instituteur datent de 2008. Comment se fait-il que ce professeur, s’il y avait eu ces problèmes-là, n’ait pas été repéré et en tout cas n’ait pas suscité d’enquête ni de mesures prises pour éviter que des problèmes ne se posent? », s’est-il interrogé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous