Ecole Isère: un député veut encadrer les professions liées aux mineurs

logo AFP

Un député UMP, Claude de Ganay, veut que la loi interdise de façon automatique les professions liées aux mineurs à toute personne condamnée pour pédophilie, en réaction à l’affaire d’un directeur d’école en Isère.

Dans un communiqué mardi, l’élu du Loiret a annoncé qu’il déposerait une proposition de loi visant « à rendre automatique » une telle interdiction. « Il y a manifestement une faiblesse juridique permettant à des pédophiles de continuer d’exercer, en toute tranquillité, une profession en lien avec des enfants », écrit le député d’opposition.

Le directeur d’une école de Villefontaine, dans l’Isère, a été placé en garde à vue pour des soupçons de viols d’enfants, après avoir été condamné en 2008 pour détention d’images à caractère pédopornographique.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous