26e Semaine de la presse et des médias dans l’École : « La liberté d’expression, ça s’apprend ! »

Jusqu'au 28 mars, de nombreux établissements scolaires participent à la Semaine de la presse et des médias dans l’École, qui permet aux élèves de mieux connaître l’univers des médias. Cette année, le thème est la liberté d'expression.

Journaux - Licence CC - Pixabay

Journaux – Licence CC – Pixabay

Créée en 1989, et organisée par le Clemi (Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information), la Semaine de la presse et des médias dans l’École permet aux élèves de mieux connaître l’univers des médias et de comprendre ses enjeux culturels et démocratiques.

La liberté d’expression au centre de la Semaine

Jusqu’à samedi 28 mars, les élèves des écoles, collèges et lycées participants pourront ainsi découvrir le fonctionnement de la presse, s’exercer à la lecture critique et distanciée de l’information, ou réaliser un média scolaire.

Cette année, le thème s’intitule « La liberté d’expression, ça s’apprend » – faisant écho au débat qui a fait suite à l’attentat commis contre Charlie Hebdo.

« L’éducation des élèves aux médias et à l’information s’impose comme un enseignement au pluralisme, à la liberté d’opinion, à la liberté d’expression et au respect du débat démocratique dans une République laïque. C’est un enjeu de citoyenneté majeur pour apprendre le vivre ensemble », indique le ministère de l’Education Nationale dans un communiqué.

« Intégrée de manière transversale dans les différentes disciplines, cette éducation doit permettre aux élèves d’aiguiser leur esprit critique et de se forger une opinion ; compétences essentielles pour exercer une citoyenneté éclairée et responsable en démocratie », peut-on encore lire dans le document.

Dossier pédagogique et portes ouvertes

À l’occasion de la 26e Semaine de la presse et des médias dans l’École, le Clemi met à disposition des enseignants un dossier pédagogique en ligne, constitué de 27 fiches, permettant d’aborder en classe différentes facettes de l’éducation aux médias : « comprendre le dessin de presse », « rumeurs et théories du complot », « identifier et prévenir le racisme sur Internet », « mettre en scène l’information pour mieux la comprendre ».

Sur son site, le Centre a aussi conçu une rubrique « Je suis Charlie » qui apporte aux professeurs des conseils pour parler des attentats de décembre aux élèves, et pour utiliser la caricature en classe.

Durant le week-end du 28-29 mars, la plupart des médias partenaires de l’événement organiseront des portes ouvertes, « afin d’associer les familles », et « de favoriser la continuité pédagogique dans et hors l’école, tout en valorisant les productions des jeunes auprès des adultes et en encourageant le dialogue intergénérationnel ».

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous