Paris : pour les sorties scolaires, les écoliers ne prendront plus le car

La Ville de Paris a demandé aux écoles primaires d'effectuer leurs sorties scolaires en transports en commun et plus en autocars, jugés trop polluants. Les chefs d'établissements critiquent cette mesure, qui menacerait les activités pédagogiques extérieures.

Kinder fahren im Bus © st-fotograf - Fotolia

Kinder fahren im Bus © st-fotograf – Fotolia

Suivant le plan antipollution d’Anne Hidalgo, la mairie de Paris a demandé aux écoles primaires de la capitale d’effectuer leurs sorties scolaires en transports en commun, et plus en cars, jugés trop polluants.

Un moyen, pour la municipalité, de lutter contre le réchauffement climatique. Il s’agit aussi d’une question de santé publique, les parisiens ayant 6 mois d’espérance de vie en moins, à cause de la pollution de l’air.

« Le car doit devenir l’exception »

Cette mesure est loin de faire l’unanimité chez les chefs d’établissement. « Cette année, dans cette école maternelle du 11e arrondissement à Paris, la sortie prévue au mois de juin à la Closerie Falbala de la Fondation Dubuffet à Périgny-sur-Yerres (Val-de-Marne) a été annulée. Dans une autre école primaire de la capitale, c’est la sortie à la cité médiévale de Provins (Seine-et-Marne), qui n’aura pas lieu », décrit Le Monde. A noter que les écoles qui relèvent du réseau d’éducation prioritaire ne sont pas concernées par cette décision.

Fotolia_21832073_Subscription_Monthly_M

Fillette dans le métro – Fotolia

« Il ne s’agit pas d’interdire ou d’empêcher des sorties scolaires mais nous voulons que les directeurs d’école changent de modèle, n’aient pas systématiquement recours à un autocar pour sortir en dehors de Paris, ce mode de transport doit devenir l’exception », explique Alexandra Cordebard, adjointe à la maire de Paris chargée des affaires scolaires, au Monde.

Des sorties menacées ?

Les écoles primaires acceptent difficilement cette nouvelle directive. En effet, prendre le RER ou le métro avec des enfants de cycle 2 peut s’avérer complexe. « Cette contrainte devrait entraîner la suppression de la sortie de fin d’année pour les grandes sections. C’est une sortie très attendue par les enfants qui permet de les extraire un temps de leur environnement quotidien », déplore Pascale Chartier, directrice de l’école des Trois Bornes dans le 11e arrondissement, interrogée par MetroNews.

Face à ces doutes de la part des directeurs d’école, la mairie, qui les encourage à privilégier les « parcours nature » accessibles en transport en commun, ou les « fermes pédagogiques » dans Paris, acceptera des dérogations – dans le cas où il n’y aurait pas de sorties possibles autrement que par la route.

En partenariat avec la RATP, la Ville de Paris prévoit aussi de créer un « passe » spécial, pour faciliter l’accès des groupes scolaires au RER et au métro.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous