Ecole juive de Toulouse: le drone n’était qu’une araignée

logo AFP

Le drone repéré lundi matin au-dessus de l’école juive Ohr Torah à Toulouse, théâtre de l’assassinat de quatre personnes en 2012 par Mohamed Merah, « était en fait une araignée », a-t-on appris lundi après-midi de source policière.

« L’enquête de police a démontré que le drone était en fait une araignée placée sur la caméra » de surveillance de l’école, a indiqué à l’AFP une source policière.

L’établissement avait été par deux fois survolé par un drone les 8 et 12 mars dernier.

Le secrétaire général du conseil d’administration de l’école, Franck Touboul, a déclaré ignorer les détails de l’affaire, mais il a précisé qu’habituellement « le service de sécurité (de l’établissement) transmet les informations à la police ».

« Il faut savoir raison garder sur ces questions de drone et aujourd’hui nous avons surtout besoin de tranquillité », a-t-il ajouté, en regrettant le côté « grotesque » de cette histoire.

L’école Ohr Torah, située dans le quartier de la Roseraie à Toulouse, avait été le théâtre il y a trois ans de l’assassinat par Mohamed Merah de trois enfants et d’un parent d’élève juifs.

Un hommage a été rendu le 19 mars aux sept victimes de Merah, les quatre morts de l’école tués le 19 mars 2012, et les trois militaires abattus les 11 et 15 mars 2012 à Toulouse et Montauban.

La cérémonie a été organisée à Toulouse en présence du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, de la ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem et de l’ancien président Nicolas Sarkozy, notamment.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous