Fin du menu de substitution: « une minable manoeuvre politicienne »

logo AFP

La décision du maire UMP de Chalon-sur-Saône de supprimer le menu de substitution sans porc dans les cantines scolaires est une « minable manoeuvre politicienne », a estimé jeudi Juliette Méadel, porte-parole du PS, selon laquelle « il faut appeler un chat un chat, et un acte raciste un acte raciste ».

« La grande affaire! Cette décision municipale vise à stigmatiser les enfants concernés », s’insurge la porte-parole dans un communiqué en soulignant qu' »offrir des menus variés à ceux qui ont des pratiques alimentaires différentes, lorsque cela est possible, lorsque cela est souhaité, n’est pas attentatoire aux principes de la République ».

« Le respect de la laïcité, insiste Juliette Méadel, n’est pas exclusion, il doit promouvoir au contraire le mieux vivre ensemble. »

La porte-parole s’indigne d’autre part que l’un des trois conseillers spéciaux de Marine Le Pen, Eric Domard, se soit interrogé sur Twitter sur l' »allégeance » de la ministre de l’Education, Najat Vallaud-Belkacem, à la France ou au Maroc, pays dont elle a les deux nationalités.

« L’infâme rejoint l’odieux quand le FN s’engouffre dans la brèche ouverte par ce maire en s’attaquant à Najat Vallaud-Belkacem », commente Juliette Méadel.

« Non, poursuit-elle, les origines de la ministre n’ont rien à voir avec le fait qu’elle en appelle à une juste compréhension de la laïcité. »

« Derrière les oripeaux de la dédiabolisation du FN, sa vraie nature se dit là, appuie Juliette Méadel: pour le FN, seules comptent les origines des personnes, surtout lorsqu’elles viennent du sud ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous