Bayrou (MoDem) ne « met pas la laïcité dans l’assiette des enfants »

logo AFP

Le président du MoDem et ancien ministre de l’Éducation François Bayrou a expliqué jeudi sur BFMTV/RMC qu’il ne mettait pas « la laïcité dans l’assiette des enfants » après la décision controversée d’un maire UMP de supprimer le menu de substitution dans les cantines scolaires.

« Je ne mets pas la laïcité dans l’assiette des enfants », a déclaré le président du MoDem. « Excusez-moi de vous dire, il y a eu pendant très longtemps, et il y a encore aujourd’hui des millions de familles en France qui ne voulaient pas manger de viande le vendredi, est-ce que c’était défendre la laïcité que de les obliger, ces catholiques, à manger de la viande le vendredi? », a-t-il ajouté, rappelant au passage qu’il était l’auteur de la circulaire sur le voile.

Il a aussi glissé que dans sa ville de Pau, il travaillait à ce qu’il y ait « toujours un menu végétarien à la disposition des enfants ». « Cela n’a pas de connotation religieuse », a-t-il ajouté.

« Vous voyez l’état du monde, est-ce que vous croyez que c’est le moment, qu’il est bienvenu d’à nouveau chercher à faire flamber ce type d’affrontement sur les menus des cantines des enfants ou sur les tenues vestimentaires à l’université ? Est-ce que c’est bien le moment ? », a-t-il ajouté.

« Ce qui est en train de se passer, c’est qu’un certain nombre de responsables – Nicolas Sarkozy par exemple – voient sur les thèmes du Front national un contingent, un réservoir de voix, c’est pour des raisons électorales que l’on fait tout cela », a-t-il encore dit.

« Ce sont des raisons électorales, c’est s’imaginer qu’en abordant ces thèmes là on va avoir une fortune électorale meilleure. C’est cela la question », a-t-il insisté.

« Vous ne voyez pas, depuis des mois, sur vos antennes – pas seulement les vôtres, sur les antennes des radios et des télévisions – on ne parle que du Front national et de Marine Le Pen. Mais elle doit se frotter les mains », a-t-il ajouté. « Tous les matins, elle doit se réveiller en disant +Je ne sais pas de quelle manière cela s’est passé mais j’ai vraiment un horoscope sympathique+ ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous