Nancy: pas de contamination radioactive après un incident dans un laboratoire universitaire

logo AFP

Un incident survenu mercredi matin dans un laboratoire universitaire près de Nancy n’a pas entraîné de contamination radioactive, les examens s’étant révélés « négatifs » et toute crainte pour la santé des personnels a été « écartée », a précisé l’Université de Lorraine dans un communiqué.

A la suite d’une défaillance d’étanchéité, de la fumée s’était dégagée d’un four dans un laboratoire de recherche de la faculté des sciences et technologies à Vandoeuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle).

Personne n’était présent à proximité du four lors de l’incident qui a été constaté après le déclenchement des détecteurs d’incendie, selon l’Université.

Le four contenait un autoclave sous pression rempli d’eau et de minerai de grès uranifère, dont la radioactivité naturelle est portée par un oxyde d’uranium, l’uraninite, « à faible concentration », a précisé l’Université.

Devant le risque d’une pollution radioactive, une procédure réglementaire d’alerte avait été déclenchée, avant d’être levée en milieu de journée.

« Au total 20 personnes ont été examinées et des prélèvements et mesures de radioactivité ont été réalisés à proximité du four. Les examens se sont révélés négatifs et toute crainte pour la santé des personnels a ainsi été écartée », a poursuivi l’Université dans son communiqué.

Une trentaine de pompiers s’étaient rendus sur place, dont une cellule spécialisée dans les interventions radiologiques, en lien avec l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), ainsi que l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous