Fin du menu de substitution à Chalon: Jacob (UMP) se démarque du maire UMP

logo AFP

Le chef de file des députés UMP Christian Jacob s’est démarqué mercredi de la décision du maire UMP de Chalon-sur-Saône de supprimer le menu de substitution dans les cantines scolaires, affirmant que sa municipalité continuerait de distribuer un « menu alternatif ».

Interrogé, dans l’émission Questions d’infos LCP-France Info-Le Monde-AFP, sur le choix contesté du maire UMP Gilles Platret, Christian Jacob a répondu : « C’est de sa responsabilité ».

« Je n’ai pas à me porter juge là-dessus », a-t-il dit, ajoutant : « j’imagine que le maire de Chalon en a parlé avec son équipe municipale, donc chaque maire a la liberté d’organiser les choses comme il le souhaite ».

« Moi je fais le choix qui est le mien à Provins, et qui restera celui-là », a affirmé M. Jacob.

Dans la ville de Provins qu’il administre, « il y a des menus avec du porc, et il y a la possibilité d’avoir un menu alternatif », a-t-il indiqué.

« Quand on sert du porc, il y a également du blanc de poulet, et c’est une décision municipale qui a toujours été prise par notre municipalité et que je ne remettrai pas en question », a-t-il insisté.

Pour Christian Jacob, « la logique est celle de la décision des municipalités. C’est une compétence des maires ».

« N’allons pas faire un combat national là-dessus », a-t-il plaidé, refusant l’idée d’une « législation nationale ».

Cette question a-t-elle trait au principe de laïcité ? « Ce qui a à voir avec la laïcité, c’est encore une fois les menus qui ont une connotation liée à des confessions », a dit M. Jacob.

« J’ai toujours refusé et je refuserai toujours le halal, le casher, parce que je pense que ça n’a pas à avoir place dans les repas de cantine. De la même façon, je me suis toujours opposé aux créneaux de piscine, la piscine est mixte, elle est ouverte à tout le monde, il est hors de question d’avoir des créneaux séparés », a-t-il expliqué.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous