Médecine scolaire : le ministère se voile la face pour le SNMSU-Unsa

Le syndicat de médecins scolaires SNMSU-Unsa a dénoncé les chiffres du ministère de l'Education nationale sur la politique de santé à l'école.

médecin scolaire

© JPC-PROD – Fotolia

Des chiffres « qui ne leurrent personne ». Le syndicat de médecins scolaires SNMSU-Unsa Education a dénoncé hier les statistiques publiées par le ministère de l’Education nationale sur la politique éducative sociale et de santé en faveur des élèves.

Moins de la moitié des élèves de 6 ans bénéficient d’une visite médicale

Au cours de la 6e année, les enfants sont soumis à une visite obligatoire comprenant notamment un dépistage des troubles du langage et de l’apprentissage. Selon les données du ministère, plus de 79 % des enfants ont bénéficié d’un « bilan médical » en 2011-2012 au cours de la 6e année.

Mais selon le syndicat, le ministère a comptabilisé ensemble les visites médicales et les bilans infirmiers, ce qui contribue à entretenir le flou. Car « en 2011-2012, seuls 46,7% des élèves de 6 ans ont eu une visite médicale, et ce pourcentage a même diminué de 5,5% l’année suivante », déplore-t-il.

Diminution importante du nombre de médecins scolaires

Le SNMSU pointe également du doigt la baisse de dépistages standards des troubles de l’apprentissage : en 2011-2012, il y a eu « 48 % de dépistage des troubles de l’apprentissage […], alors qu’il y en avait eu 74 % en 2008 », affirme-t-il.

« Comment peut-on vouloir réduire les inégalités sociales et de santé en se voilant la face sur les indicateurs et les
déterminants ? », s’indigne le syndicat, qui « s’inquiète de la diminution importante du nombre des médecins de l’Éducation nationale et alerte depuis de nombreux mois sur la nécessité de rendre attractif ce métier essentiel à la réussite éducative des élèves ».

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous