« Je suis Latiniste » : la réforme du collège inquiète les professeurs de langues anciennes

Les professeurs de langues anciennes redoutent la disparition du latin et du grec, dans le cadre de la réforme du collège, qui devrait supprimer l'option pour en faire un "enseignement pratique transdisciplinaire" dérogatoire.

Louis David, les Sabines arrêtant le combat entre les Romains et les Sabins

Louis David, les Sabines arrêtant le combat entre les Romains et les Sabins

La réforme du collège signera-t-elle la disparition de l’enseignement du latin et du grec ? Pour certains professeurs de langues anciennes, l’inquiétude est grande, symbolisée par ces deux hashtags Twitter, qui font référence à la formule “je suis Charlie” : “JeSuisLatiniste” et “JeSuisHelléniste”.

Les langues anciennes pour tous

Pour “rendre les langues anciennes accessible à tous”, le ministère de l’Education Nationale prévoit d’intégrer le latin et le grec aux cours de français. “Les futurs programmes de français comprendront des éléments culturels et linguistiques latins, mais aussi grecs, pour éclairer la construction de la langue française », indique Florence Robine, Directrice générale de l’enseignement scolaire au ministère de l’Education nationale, à l’Express.

En parallèle, l’option latin ou grec – actuellement proposée en plus des autres matières – serait supprimée, et deviendrait un EPI (enseignement pratique transdisciplinaire).

Le futur EPI est un module d’enseignement complémentaire (de 1 à 3h par semaine), consacré au travail en groupe, sur un projet (monté par l’enseignant) croisant plusieurs discipline – ici, les “langues et cultures de l’Antiquité” et une autre matière (développement durable ; corps, santé et sécurité ; culture et création artistiques ; information, communication, citoyenneté ; sciences et société ; langues et cultures régionales et étrangères ; monde économique et professionnel).

classe de collège

© Monkey Business – Fotolia.com

Concernant les langues anciennes, il s’agirait d’un EPI dérogatoire. “Il pourra être suivi tout au long de l’année, et même jusqu’à la fin du collège, pour les élèves qui le souhaitent”, explique Florence Robine à l’Express. Une façon d’éviter que les collégiens hésitent à suivre cette discipline (qui les engage aujourd’hui jusqu’en troisième), en ayant la possibilité d’arrêter à chaque rentrée scolaire. Le ministère ferait donc un pari : séduire davantage de collégiens et les attirer vers le latin et le grec, en introduisant plus de flexibilité.

L’EPI, “un projet fourre-tout” ?

Pour Loys Bonod, professeur de lettres classiques au lycée Chaptal, à Paris, l’idée de faire des langues anciennes l’un des nouveaux EPI “n’est pas de nature à rassurer tous ceux qui veulent permettre aux élèves d’apprendre réellement le latin et le grec ancien”. Sur son blog, l’enseignant affirme : “ces EPI sont des projets fourre-tout, sans horaires, ni programmes… Un petit peu de grec, un petit peu de latin et le tout avec plein de ‘cultures’ dont l’enseignement pourra facilement être dévolu à des professeurs d’autres disciplines, selon les nécessités de service de l’établissement”.

Loys Bonod n’hésite pas à parler d’un “simulacre d’enseignement du latin et du grec”, et de la “suppression des options de langues anciennes sans le dire”. Dans Le Figaro, il explique aussi : “seul un poste de lettres classiques sur trois a été comblé lors du dernier concours de professeurs. Il n’y a presque plus d’enseignants latinistes. Bientôt, il n’y aura plus d’élèves. Les premières victimes sont les ZEP déjà déshabillées au profit des établissements élitistes. Moi-même, je suis passé de Sarcelles à Paris… On va recréer un latin pour l’élite.”

latin

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous