Calendrier scolaire 2015 : 3 zones de vacances maintenues avec un redécoupage (SE-Unsa)

En 2015, les 3 zones de vacances scolaires seront toujours d'actualité dans le nouveau calendrier, mais un redécoupage des académies sera effectué, selon le SE-Unsa.

 

Ardoise "Calendrier scolaire"

© Brad Pict – Fotolia

Le ministère de l’Education nationale a entamé récemment un travail de refonte du calendrier scolaire des 3 prochaines années. Le syndicat enseignant SE-Unsa a dévoilé la semaine dernière sur son site « ce qui se profile » pour le calendrier scolaire 2015.

3 zones de vacances avec redécoupage des académies

Les 3 zones de vacances seraient maintenues dans cette nouvelle version, mais avec une redistribution des académies au sein de ces zones. Ainsi la zone A engloberait les académies de Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Besançon, Dijon, Bordeaux, Limoges et Poitiers. La zone B serait composée des académies d’Amiens, Lille, Strasbourg, Nancy-Metz, Reims, Caen, Rouen, Orléans-Tours, Nantes, Rennes, Aix-Marseille, Nice, et la zone C des académies de Créteil, Paris, Versailles, Toulouse et Montpellier.

En outre, la prérentrée des enseignants serait décalée du 28 au 31 août et la rentrée des élèves du 31 août au 1er septembre. Enfin, le pont de l’Ascension serait inscrit dans le calendrier.

Un nouveau calendrier « guère différent » pour le SE-Unsa

Pour le syndicat, ces premières modifications ne sont pas satisfaisantes. « Ce calendrier n’est guère différent de ceux qui l’ont précédé » et il « ne répond pas de manière satisfaisante au déséquilibre entre les différentes périodes de travail et à la longueur démesurée de la dernière période pour l’école et le collège », déplore-t-il.

La refonte du calendrier scolaire, annoncée par Najat Vallaud-Belkacem en février dernier, devait notamment intégrer une modification du zonage des vacances pour l’adapter à la réforme des régions. Des fédérations de parents et syndicats d’enseignants s’étaient alors prononcés pour le passage à deux zones.

La ministre avait également promis de revoir la date de rentrée des enseignants et des élèves, pour éviter d’être confrontée aux mêmes difficultés que son prédécesseur Benoît Hamon l’année dernière. Ce dernier avait décalé, en mai, la date de rentrée 2014 des enseignants et des élèves, invoquant un bug informatique.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous