Réforme du collège: réactions politiques

logo AFP

Voici des réactions politiques à la réforme du collège, dévoilée mercredi en Conseil des ministres par la ministre de l’Éducation Najat Vallaud-Belkacem:

– Marine Le Pen, présidente du FN: « En tous points, ce projet de réforme vise à renforcer ce qui a déjà échoué sous les précédents gouvernements PS et UMP : poursuite de la déstructuration du cadre de l’enseignement, diminution continue du poids des savoirs fondamentaux, multiplication des gadgets pédagogiques, etc. Mais ce qui marque plus encore dans cette réforme, c’est bien tout ce qu’elle ne contient pas. Rien en effet sur le renforcement de l’autorité du professeur, rien sur la nécessité d’un collège qui tire vers le haut en revalorisant, par exemple, l’enseignement de l’Histoire de France, rien non plus sur la sécurité, dont le défaut en de nombreux établissements est souvent le premier obstacle à la réussite des élèves. » (communiqué)

– Jean-Paul Brighelli, délégué éducation de Debout la France: « Cette réforme réinvente l’eau tiède: pour ne heurter aucun groupe de pression, il n’est pas question de toucher au +collège unique+, qui depuis quarante ans égalise par le bas les exigences (…) Inutile de noter que cette volonté égalitariste, comme les précédentes, ne changera rien aux difficultés des élèves les plus défavorisés. » (communiqué)

– Jean-Frédéric Poisson, député UMP: « La première réforme nécessaire du collège est de mettre fin au collège unique. La deuxième est de renforcer de manière conséquente l’apprentissage des disciplines fondamentales et l’évaluation des acquis (…). Le projet de Najat Vallaud-Belkacem est une fois de plus vide de contenu et d’avantage dicté par des impératifs de préservation des équilibres syndicaux que par l’intérêt des familles et des élèves. » (blog)

– Hervé Morin, député UDI de l’Eure: « Ce n’est pas une réforme. Ni le temps, ni les moyens, ni la volonté. Même pas un ravalement mais un simple coup de jet d’eau sur la façade. Le problème principal du collège c’est le primaire. La question de l’autonomie des établissements a été soigneusement oubliée. » (Twitter)

– Robert Rochefort, eurodéputé MoDem: « La réforme du collège est un pur enfumage. Complexité, évitement de ce qui fâche. Mme Vallaud-Belkacem aura une loi à son nom. Une vraie Ministre! » (Twitter)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous