L’Odéon, premier théâtre public à se lancer dans le « crowdfunding »

logo AFP

Pour la première fois, un théâtre public lance un appel aux dons individuels ou « crowdfunding »: le Théâtre de l’Odéon a ouvert lundi une plate-forme sur internet pour financer une opération d’éducation artistique.

Le théâtre public espère lever 30.000 euros entre le 9 mars et le 19 avril, pour étendre un programme à destination des élèves de réseau d’éducation prioritaire, « Générations Odéon ».

Ce programme lancé en septembre dernier propose un parcours de découverte de 2 ans du théâtre et de l’Europe (une visite est prévue à Bruxelles) aux élèves de deux classes de collège (collège Jules Ferry à Maisons-Alfort, dans le Val-de-Marne, et collège Saint-Vincent dans le 18e à Paris). Les élèves participent à des ateliers de jeu, visitent le théâtre, sont invités à trois spectacles par an et donnent un spectacle sur le grand plateau de l’Odéon en fin de parcours.

L’appel aux dons vise à élargir le programme à une troisième, voire une quatrième classe sur deux ans.

« Ce n’est pas suite à un désengagement de l’Etat, c’est plutôt une évolution d’un modèle qui combine financement de l’Etat, des fondations (Générations Odéon est soutenu par Fondations Rothschild) et du public », explique Pierre-Yves Lenoir, administrateur de l’Odéon. La subvention publique représente 65% du budget de l’Odéon, la billetterie, les coproductions et le mécénat 35%.

Le théâtre public s’est lancé dans le mécénat il y a seulement 3 ans et celui-ci ne représente que 2,5% de la totalité des recettes.

Les donateurs (à partir de 1 euro) seront tenus informés du programme par une newsletter et pourront assister au spectacle final au terme des deux ans d’ateliers.

Selon le montant des dons, ils bénéficieront aussi d’un reçu fiscal et pourront aussi accompagner les classes dans leurs visites et spectacles.

Le crowdfunding séduit de plus en plus, y compris de grandes institutions. L’Opéra de Paris avait lancé en février 2013 une campagne d’appel aux dons de 4 mois auprès du public pour restaurer ses lampadaires (la « ceinture de lumière »).

www.theatre-odeon.eu/fr/generations-odeon

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous