Le PS dénonce les propos « odieux » d’un candidat FN en Seine-Saint-Denis

logo AFP

Le Parti socialiste a dénoncé les « odieux propos » tenus selon lui par Jean-Marc Buccafurri, candidat Front national aux départementales en Seine-Saint-Denis, à l’encontre de la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem.

« Derrière la façade ripolinée des dirigeants du +FN bleu marine+ se cache la réalité sordide du racisme, de la misogynie et de la haine des candidats du parti de la droite extrême », a indiqué la porte-parole du PS Juliette Méadel, dans une réaction transmise à l’AFP.

Selon le site d’information Rue89, qui publie plusieurs captures d’écrans réalisées par des internautes, ce militant FN, actif sur le réseau social Twitter sous le pseudonyme de « titifoso », s’en est pris le 26 août 2014 à la toute nouvelle ministre de l’Éducation, la traitant de « pute à PD LGBT soumise » et qualifiant sa nomination de « provocation de plus faite aux familles par ce gouvernement pourri ».

Le 5 octobre, il appelait à participer à la « Manif pour tous » en déclarant: « l’homosexualité n’est pas une norme, c’est une déviance ».

Et le 17 janvier, il commentait le dénouement de la prise d’otages du 9 janvier et la mort des auteurs du double attentat de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher en ces termes: « le GIGN a réussi là où l’éduc nat a échoué: ils ont réussi à mettre du plomb dans la tête d’un arabe. C’est ça la formation accélérée », selon ces captures d’écrans.

« Il n’y a aucune preuve formelle que M. Buccafurri soit le titulaire de ce compte, il nie d’ailleurs en avoir jamais possédé un, et donc aucune raison de pénaliser le binôme » qu’il forme avec Christine Jouani dans le neuvième canton d’Epinay-sur-Seine, a réagi auprès de l’AFP le secrétaire départemental du FN 93, Jordan Bardella.

Rue89 affirme qu’un « membre du FN local qui souhaite garder l’anonymat » a confirmé que Jean-Marc Buccafurri se cache bien derrière le compte « titifoso ».

En outre, il est tout à fait reconnaissable sur la photo qui accompagnait le compte, désormais inaccessible. « S’il s’avère que c’est bien lui, il y aura des sanctions » après l’élection, a prévenu M. Bardella.

A la mi-février, le responsable du FN en Seine-Saint-Denis avait demandé l’exclusion d’un élu du département converti à l’islam, Maxence Buttey, pour des propos justifiant la lapidation des femmes sur Twitter.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous