Les profs : jamais malades au bon moment !

Jack Koch

Les profs prennent en moyenne 7 jours de congés maladie par an, selon une note de la Depp. Mais pour les élèves, ça ne tombe jamais quand il le faudrait !

Les profs : jamais malades au bon moment !

Selon une récente note de la Depp, les enseignants ont pris, en moyenne, durant l’année scolaire 2012-2013, 7 jours de congés maladie ordinaire.

D’après la note, ce sont proportionnellement les enseignantes qui posent le plus de congés maladie : 47,6 % de femmes en ont pris au moins un durant l’année scolaire, contre 34,2% d’hommes. Une information « à relativiser » selon la Depp, puisque les enseignantes parties en congé maternité cette année-là ont dans la majorité des cas pris un congé maladie ordinaire avant.

La Depp souligne également que les enseignants d’éducation prioritaire sont plus touchés par les congés maladie que les autres. Mais comme le souligne le Snuipp-FSU, « le recours aux congés maladie ordinaire des enseignants a fortement augmenté depuis 2006″, en particulier chez les jeunes enseignants. Pour le syndicat, c’est « une illustration de la dégradation des conditions d’entrée dans le métier ».

2 commentaires sur "Les profs : jamais malades au bon moment !"

  1. lolo1947  6 mars 2015 à 14 h 04 min

    J’ai bien lu « les enseignants ont pris…. »!!!!!!!!!!!!!
    Il semble que cette formulation est inappropriée et pourrait laisser penser qu’on est libre de « prendre » ce type de congés, un peu comme s’il s’agissait de poser des jours de RTT, selon son bon vouloir!
    Moi, qui croyait naïvement que l’on bénéficiait d’un congé maladie, ce qui sous-entend que l’on est pas maître des circonstances qui nous amène à en bénéficier.
    Mais, ce n’est peut-être qu’une erreur de syntaxe.
    Ou bien un lapsus révélateur?
    Ou bien moi qui ai l’esprit mal tourné?Signaler un abus

    Répondre
  2. afoha  7 mars 2015 à 7 h 44 min

    Je réponds à lolo1947, les enseignants n’ont aucun respect des enfants handicapés et vont même jusqu’à refuser de les accepter dans leurs classes : car ces enfants les gênent, comme les enfants précoces, comme d’ailleurs les enfants qui ne répondent pas à la norme de leurs grilles de compétences qu’ils remplissent pour faire plaisir à leur inspecteurSignaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous