Hollande veut que les élèves de l’Ena se chargent de l’administration du service civique

logo AFP

François Hollande souhaite que les élèves de l’Ecole nationale d’administration (Ena) se chargent, pendant six mois de leur scolarité, de l’administration du service civique, indique-t-il dans Le Parisien/Aujourd’hui en France publié mercredi.

Le service civique permet à des jeunes de 16 à 25 ans de s’engager pour six à douze mois dans des missions d’intérêt général auprès d’associations, de collectivités et établissements publics (écoles, hôpitaux…). Il donne droit à une indemnité mensuelle d’environ 500 euros.

« Pour encadrer ces jeunes, les élèves de l’Ena seront chargés, pendant six mois de leur scolarité, de l’administration du service civique », annonce le chef de l’Etat, lui-même issu de cette école.

« A la fin de mon mandat, 170.000 jeunes seront en service civique », prévoit-il, ajoutant que « s’il y avait plus de volontaires, (il) dégagerait tous les crédits nécessaires pour que toute candidature soit acceptée ».

Le budget de 170 millions d’euros voté pour 2015 (dont 150 millions proviennent de l’État) doit permettre d’accueillir 45.000 jeunes, 10.000 de plus que l’an dernier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous