Formation des imams: Apparu (UMP) pour « une petite modification de la loi de 1905 »

logo AFP

Benoist Apparu, député UMP, veut que les imams aient « l’obligation » d’obtenir un diplôme universitaire français, quitte à apporter « une petite modification à la loi de 1905 », mardi sur Sud Radio.

Selon M. Apparu, « il faut généraliser, c’est-à-dire rendre obligatoire » le diplôme d’imam, tel qu’il est aujourd’hui délivré par une université, celle de Strasbourg.

Alors que le Premier ministre effectuait mardi un déplacement à Strasbourg consacré à l’islam de France, M. Apparu a regretté que le gouvernement veuille rendre obligatoire le diplôme de l’université de cette ville uniquement « pour les aumôniers de prison ».

Il a demandé que ce soit également « obligatoire » pour « tous les aumôniers, dans les prisons hôpitaux, dans l’armée, mais surtout pour les 1.800 imams qui font aujourd’hui des prêches dans les mosquées en France ».

« 70% des imams en France ne sont pas Français. Il serait judicieux, opportun que ces imams soient obligatoirement soumis au cursus universitaire (comme à Strasbourg). Ces imams devraient parler français, ce n’est pas le cas aujourd’hui », a-t-il également dit.

Et « si, pour rendre obligatoire la maîtrise de la langue française et la détention d’un diplôme universitaire français, il faut changer la loi de 1905, changeons la loi de 1905. N’en faisons pas un plat. Elle a été changée 13 fois, ce n’est pas un totem intouchable. Ce qui compte, c’est l’esprit de cette loi », a-t-il argué.

Le député-maire de Châlons-en-Champagne (Marne) a également affirmé qu' »il ne faut pas des produits halal dans les écoles. Mais pouvoir ne pas manger de cochon, c’est très différent (…) Je ne vois pas en quoi le vivre ensemble français serait mis à mal par le choix entre deux aliments à la cantine scolaire », a-t-il dit.

Après une visite à la grande mosquée de la capitale alsacienne, le Premier ministre rencontrait les étudiants et les enseignants du diplôme « Droit, société et pluralité des religions » de l’université de Strasbourg, un cursus créé en 2011 visant à former les personnels religieux, dont les imams.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous