Rétablissement de la bourse au mérite pour 2015

L'aide au mérite versée aux boursiers ayant obtenu la mention Très bien au bac a été rétablie par une circulaire ministérielle.

Bourse étudiante

© zimmytws – Fotolia

La bourse au mérite versée, en complément des aides sur critères sociaux, aux étudiants ayant de bons résultats scolaires a été rétablie par une circulaire publiée jeudi par le ministère de l’Education nationale.

Une aide pour les bacheliers mention Très bien

Cette aide concerne les étudiant ayant obtenu la mention « Très bien » à la dernière session du baccalauréat et bénéficiaires « d’une bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux ou d’une allocation annuelle accordée dans le cadre du dispositif des aides spécifiques ». Il n’y a pas de démarche particulière à faire pour l’obtenir, le Crous étant chargé d’identifier sur la liste des bacheliers mention « Très bien » les personnes concernées par la bourse au mérite. Il est toutefois nécessaire d’avoir préalablement ouvert un dossier social étudiant sur le site Internet du Crous de son académie.

La bourse au mérite supprimée en cas de redoublement

Sous réserve « d’être toujours éligible à une bourse sur critères sociaux et inscrit dans le même cycle d’études », un étudiant peut bénéficier de 3 renouvellements de la bourse au mérite dans le cadre d’une licence et de 2 dans le cadre d’un master. Par contre, l’aide sera supprimée en cas de redoublement, sauf si l’étudiant a redoublé pour des raisons médicales.

La bourse au mérite, dont le montant s’élevait en 2013-2014 à 1 800 €, est versée en 9 mensualités.

Une suppression programmée puis abandonnée

L’abandon progessif de l’aide au mérite avait été envisagé l’année dernière par le gouvernement. Une circulaire publiée en juillet prévoyait la suppression de la bourse pour les bacheliers de l’année 2014-2015, suscitant un véritable tollé chez certains étudiants. Le collectif « Touche pas à ma bourse, je la mérite » avait lancé une pétition réclamant le maintien de cette aide, qui avait récolté près de 11 500 signatures.

Le collectif avait également déposé une requête en référé. Suite à cette requête, le Conseil d’Etat avait décidé de suspendre la circulaire du ministère de l’Education nationale, estimant « qu’il y avait un doute sérieux sur la légalité de cette partie de la circulaire attaquée et que son exécution, privant des étudiants d’une part substantielle de leur ressources, créait une situation d’urgence ».

 

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous