Vigilance orange avalanches dans les Pyrénées pour les prochaines 48h

logo AFP

De forts risques d’avalanches dans les Pyrénées, évoluant vers les niveaux 4 et 5, sont prévus durant les prochaines 48 heures à la suite d’importantes chutes de neige, annonce Météo France, qui place quatre départements pyrénéens en vigilance orange dès mardi soir.

Ces quatre départements sont l’Ariège (09), la Haute-Garonne (31), les Pyrénées-Atlantiques (64) et les Hautes-Pyrénées (65), ajoute Météo France.

Les chutes de neige avaient repris sur les Pyrénées samedi et le cumul enregistré mardi dans la chaîne de montagne a atteint entre 40 et 50 cm.

Les risques les plus forts, de niveau 5, devraient être atteints mercredi dans les Pyrénées-Atlantiques, et être plus faibles dans les trois autres départements.

La neige devrait atteindre de 50 à 70 cm et jusqu’à 80 cm dans les Pyrénées-Atlantiques notamment. Ce qui risque de provoquer des avalanches de poudreuse sur certaines routes de montagne.

Dans les Pyrénées-Orientales, le préfet tire la sonnette d’alarme: les massifs de la zone Capcir-Puymorens-Andorre risquent de fortes avalanches durant 72 heures à partir de mardi.

La préfecture rappelle que la pratique du ski hors piste est vivement déconseillée et que les véhicules routiers doivent être munis d’équipements spéciaux pour l’accès aux stations de sport d’hiver.

Météo France prévoit un redoux mercredi matin, mais avec des chutes de neige ou de neige humidifiée par la pluie, qui pourraient provoquer des départs spontanés d’avalanches sur les routes.

Ces chutes de neige ont amené la préfecture des Hautes-Pyrénées à interdire pour mercredi les transports scolaires sur nombre de départementales situées au sud des villes d’Argelès-Gazozst, Luz, Campan et Arreau.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous