DUST : le jeu en réalité alternée de la NASA qui intéresse les adolescents aux sciences

La NASA a développé un jeu sérieux en réalité alternée, qui mêle virtuel et recherches dans le monde réel. Le but : intéresser les collégiens et les lycéens aux sciences.

DUST-poster-smallPour essayer de susciter l’intérêt « des adolescents, en particulier des filles », pour les sciences, la NASA a lancé le 26 janvier, un jeu sérieux, développé par des ingénieurs de l’agence spatiale américaine, par des étudiants et par des scientifiques de l’Université du Maryland.

Baptisé DUST, ce jeu s’adresse aux 13-17 ans. Dans un futur proche, suite à une pluie de météorites, la terre est recouverte d’un nuage de poussière, et les adultes sont inconscients, en hibernation. Le but du jeu : résoudre des énigmes et « sauver le monde », en utilisant les engins d’exploration spatiale de la NASA pour rechercher des planètes lointaines et l’origine des météorites, un outil permettant d’analyser les microbes sur le plan microscopique, une carte interactive des exoplanètes connues, un laboratoire d’analyses

Jeu de piste, énigmes et travail collaboratif

Comme le précise la NASA sur le site du jeu, DUST n’est pas un jeu vidéo, mais un jeu en réalité alternée – qui mêle jeu de piste, jeu de rôle, énigmes, utilisation des nouvelles technologies, et communauté de joueurs. « C’est une histoire immersive dans laquelle vous interagissez avec un monde fictif en utilisant les médias et les outils du monde réel. Ce n’est pas un jeu vidéo où vous contrôlez un joueur virtuel. Au contraire, vous utilisez des applications mobiles, des sites Web et un forum. Les joueurs jouent tous ensemble, aux côtés de personnages fictifs, pour démêler un mystère qui les aidera à sauver le monde », indique ainsi l’agence spatiale.

Tout joueur maîtrisant l’anglais peut s’inscrire et rejoindre « l’équipe » de joueurs (une centaine d’inscrits), qui dispose de 7 semaines à compter du 26 janvier (soit jusqu’à mi-mars) pour réaliser la mission. Sur un forum dédié, les joueurs échangent et partagent des informations. Des indices et des conseils scientifiques sont envoyés régulièrement aux participants, qui se familiarisent par le jeu aux bases de la recherche aérospatiale et scientifique.

« Immersion » dans le monde de la recherche scientifique

« Les développeurs de DUST espèrent que les joueurs en apprendront davantage sur les sciences, développeront les compétences nécessaires pour former et tester des théories, devenant plus aptes à la collecte et à l’analyse des données, ainsi qu’à la recherche de solutions », indique .

« Les études montrent que l’intérêt des adolescents pour les sciences est en baisse, surtout chez les filles. Si DUST est amusant, il a aussi pour but d’immerger les jeunes joueurs dans le monde de la recherche scientifique. En resolvant des problèmes, à travers des jeux et des énigmes, ils réviseront sans le savoir leurs cours de sciences et de mathématiques », peut-on lire sur le site du jeu.

Pour les enseignants intéressés par l’intégration de ce jeu dans une salle de classe, la NASA a créé un site dédié.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous