Diplômes de Geneviève Fioraso : la ministre « scandalisée par les accusations » de Mediapart

Selon Mediapart, la secrétaire d'État à l'enseignement supérieur et à la recherche "s'est inventée une maîtrise d'économie qu'elle n'a en réalité jamais obtenue". Geneviève Fioraso se dit "scandalisée par ces accusations" et tient à rétablir les faits.

Geneviève Fioraso / Photo : services du Premier Ministre.

Geneviève Fioraso / Photo : services du Premier Ministre.

Geneviève Fioraso, secrétaire d’État à l’enseignement supérieur et à la recherche, ne possède pas une maîtrise d’anglais et une maîtrise d’économie, mais une maîtrise d’anglais option économie. Dans un article paru vendredi dernier, Mediapart révélait l’existence du “diplôme fantôme de la ministre des universités”, indiquant que Geneviève Fioraso s’était “inventé” une maîtrise d’économie, en laissant ses biographies officielles écrire qu’elle possédait deux diplômes.

Selon Mediapart, la plupart des biographies de la ministre, y compris le Who’s Who in France ( dictionnaire biographique listant les personnalités françaises), et Le Guide du pouvoir, font état de deux maîtrises.

Une « erreur du Who’s Who », selon le cabinet ministériel

Pendant presque trois ans, depuis sa nomination au poste de secrétaire d’État, aucune rectification n’est intervenue alors que l’intéressée disposait d’un temps suffisant pour intervenir dans ce sens. “Or, l’un et l’autre ont rédigé la biographie de Mme Fioraso à partir des informations données par l’intéressée elle-même”, relève Le Monde.

Selon Le Parisien, le cabinet de la secrétaire d’Etat, qui rappelle que les biographies officielles communiquées par le ministère “n’ont jamais fait mention de ses diplômes”, évoque une “erreur du Who’s Who”. La publication actualise pourtant ses fiches tous les ans, ce qui laissait à la ministre l’occasion de rectifier de potentielles erreurs. “Le problème, c’est que ce n’est pas elle qui s’occupe de cela. Elle ne fait d’ailleurs pas mention de ses diplômes, car elle considère qu’à 60 ans, c’est son parcours qui compte davantage”, explique son entourage au Monde.

« Elle s’est concentrée sur sa mission, non sur ses biographies »

Geneviève Fioraso se dit “scandalisée par les accusations portées contre elle”, et assure qu’elle a “immédiatement demandé à faire rectifier l’erreur en question”, précise l’entourage de la secrétaire d’Etat à AEF. Et d’ajouter : “en qualité de ministre, elle s’est concentrée sur sa mission, sur les projets qu’elle défend pour l’enseignement supérieur et la recherche, et non sur ses biographies”.

Selon Mediapart, le cabinet aurait affirmé au journal que “la confusion est peut-être venue du fait que Geneviève Fioraso a eu une maîtrise d’anglais à l’université de Metz avec une option d’économie”.

Contactées par Le Parisien, les équipes du Who’s Who “indiquent que Geneviève Fioraso les avait récemment contactés pour faire des petites modifications sur sa fiche, sans évoquer toutefois ce faux diplôme”.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous