Un enseignant muté pour avoir montré des vidéos accréditant la thèse d’un complot

logo AFP

Un professeur contractuel d’un lycée de Chartres a été muté après avoir, au lendemain de l’attentat contre Charlie Hebdo, montré à ses élèves une vidéo accréditant des thèses complotistes en rapport avec les attentats du 11 septembre aux Etats-Unis, a-t-on appris vendredi de source syndicale.

Cette mutation dans un autre établissement de l’académie d’Orléans-Tours fait suite au courrier d’un parent d’élève mécontent, a-t-on précisé de même source, confirmant une information de L’Écho Républicain.

Ses collègues ont participé jeudi à un mouvement de grève au lycée et demandé sa réintégration.

L’inspection académique d’Eure-et-Loir a justifié devant la presse sa décision de muter ce professeur en expliquant qu’il s’agissait d’un fait grave et d’un défaut pédagogique. Le mouvement de grève avait cessé vendredi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous