Une école rebaptisée Bernard Maris à Muret près de Toulouse

logo AFP

Les élus de la ville de Muret (Haute-Garonne) ont décidé à l’unanimité de rebaptiser une école au nom de Bernard Maris, en mémoire de l’économiste originaire de la région toulousaine assassiné le 7 janvier à Paris au siège de Charlie Hebdo, a-t-on appris jeudi auprès de la mairie.

La décision a été prise la semaine dernière à Muret où le père de Bernard Maris avait « exercé pendant de nombreuses années en tant qu’instituteur », à 22 km au sud de Toulouse, a-t-on appris auprès du cabinet du maire, André Mandement (PS).

Dans leur délibération municipale, les élus ont décrit Bernard Maris comme un « militant humaniste, tenant d’une vision économique alternative, pédagogue et transmetteur de savoir et d’idées en tant qu’enseignant, journaliste, écrivain » qui était « avant tout un citoyen libre ».

Il a été enterré le 15 janvier à Montgiscard (Haute-Garonne) en présence de ses amis écrivains Michel Houellebecq et Emmanuel Carrère, du président de Radio France (Mathieu Gallet) où il tenait une chronique, et de nombreux professeurs de l’Université de Toulouse 1 où il avait enseigné.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous