Attouchements sur des adolescentes près de Rouen: un homme recherché

logo AFP

Un homme faisant subir depuis plusieurs semaines des attouchements à des adolescentes aux abords d’établissements scolaires à l’est de Rouen est activement recherché, a-t-on appris mercredi de sources judiciaire et policière.

Cet homme, d’une trentaine d’années, de type européen et sans traits physiques particuliers, agit à visage découvert, mais de façon sporadique. Il aurait déjà une dizaine d’agressions à son actif, ayant fait l’objet de plaintes ou de mains courantes auprès de la police ou de la gendarmerie.

« Depuis la fin 2014, il agit par à-coups, puis il y a des périodes d’accalmie », ce qui rend l’enquête plus difficile, a indiqué à l’AFP le commandant Cyrille Robert, officier de communication de la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de Rouen.

Le pervers, qui rôde du côté d’établissements scolaires du Mesnil-Esnard et de Franqueville-Saint-Pierre, s’approche de collégiennes ou de lycéennes de 15 à 16 ans, leur touche le fessier et s’enfuit. Lors de la plus récente agression ayant donné lieu à une plainte, l’homme a également exhibé son sexe.

Policiers et gendarmes surveillent discrètement les abords des établissements scolaires. Le proviseur du lycée Galilée, de Franqueville-Saint-Pierre, dont plusieurs élèves ont été agressées, a lancé un « appel à la vigilance » en adressant un courrier aux parents.

« C’est une situation qui est prise très au sérieux mais il n’y a pas de raison de céder à une quelconque panique », a déclaré le procureur de Rouen, Jean-François Bonhert, interrogé par l’AFP.

Notant que de nombreuses rumeurs circulent, le procureur estime que l’on ne peut encore établir avec certitude qu’il s’agisse d’une seule et même personne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous