L’e-learning, la clé pour révolutionner l’éducation dans le monde, pour Bill Gates

Pour la Fondation Bill & Melinda Gates, d'ici à 2030, l’apprentissage en ligne, les smartphones et les logiciels éducatifs devraient avoir révolutionné et transformé radicalement le visage de l'éducation, en particulier dans les pays du Sud.

"Free materials at sites like KhanAcademy.org will bring great online education to anyone with an Internet connection" /  Bill & Melinda Gates Foundation

« Free materials at sites like KhanAcademy.org will bring great online education to anyone with an Internet connection » / Bill & Melinda Gates Foundation

A quoi ressemblera le monde de l’éducation en 2030 ? Chaque année, Bill Gates publie une lettre annuelle au nom de son organisme, la Fondation Bill et Melinda Gates, où le milliardaire imagine le futur de l’apprentissage.

Cette année, dans sa dernière lettre intitulée “notre grand pari pour l’avenir”, la fondation (qui en profite pour justifier ses investissements) prône les vertus de l’e-learning (éducation en ligne). Pour Bill Gates, les nouvelles technologies devraient révolutionner l’éducation, et permettre d’améliorer son développement à travers la planète – en particulier dans les pays du Sud.

L’ère des ressources éducatives libres

Selon le fondateur de Microsoft, l’e-learning, à travers l’utilisation croissante des smartphones dans le monde entier, est une chance pour étendre l’accès à l’éducation et au savoir.

Bill Gates vante ainsi le potentiel de plateformes telles que la Khan Academy. Fondée en 2006, cette bibliothèque de ressources éducatives libres (OER) propose plus de 3000 vidéos. Plus de 80 millions de visiteurs ont déjà visionné sur YouTube ces mini-leçons, de niveau primaire ou secondaire – à disposition des internautes, qu’ils soient apprenants ou professeurs. La Khan Academy, qui rêve de créer à terme une “école virtuelle gratuite et mondiale”, ainsi que les plateformes de Moocs comme EdX et Coursera, seraient ainsi un modèle à suivre.

Vidéo tirée de l’article “Les cours en ligne peuvent-ils aider les pays émergents ?”, sur The Verge

Une éducation connectée

Bridge International Academies, founded in Nairobi, Kenya, brings high-quality schools to poor communities for $6 a month per student. / Bill & Melinda Gates Foundation

Bridge International Academies, founded in Nairobi, Kenya, brings high-quality schools to poor communities for $6 a month per student. / Bill & Melinda Gates Foundation

Selon la fondation, le numérique, les smartphones et les logiciels devraient permettre de développer l’apprentissage adaptatif – lorsqu’un élève se trompe, un algorithme analyse les erreurs commises, et propose des exercices adaptés, permettant à l’apprenant de suivre un parcours personnalisé.

Mais surtout, ces outils permettront de “connecter les enseignants entre eux, “sans jamais “les remplacer”. Que cela se passe aux Etats-Unis ou dans les pays émergents, les professeurs pourront (grâce à des logiciels permettant de créer, de stocker et de partager des ressources éducatives), “publier des capsules vidéos, bénéficier des conseils de leurs pairs, visionner les cours des meilleurs enseignants du monde, et obtenir un retour d’information en temps réel de leurs élèves”, peut-on lire dans la lettre.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous