Hollande annonce une augmentation des places dans les centres d’insertion de la Défense

logo AFP

François Hollande a annoncé lundi à Montry (Seine-et-Marne) une augmentation des places dans les centres de formation de l’Epide (Etablissement public d’insertion de la défense) destinés aux jeunes en difficulté.

Le nombre de jeunes accueillis, actuellement d’environ 3.500 par an, devrait être augmenté de 1.000 progressivement d’ici la fin de l’année prochaine, dont 400 dès avant cet été, a précisé le chef de l’Etat.

Cette mesure fait partie des réformes annoncées par François Hollande lors de sa grande conférence fin janvier, en faveur de la citoyenneté.

« C’est un investissement parce que ce qui est dépensé ici ce sera autant d’économisé plus tard », a expliqué le chef de l’Etat en visitant un de ces centres, à Montry (Seine-et-Marne), qui accueille quelque 150 pensionnaires.

M. Hollande était accompagné des ministres François Rebsamen (Travail, Emploi, Formation professionnelle et Dialogue social) et Patrick Kanner (Ville, Jeunesse et Sports), ainsi que de Myriam El Khomri, secrétaire d’État chargée de la Politique de la Ville.

Au total, 18 Epide existent en France et sont en particulier destinés à accompagner les jeunes de 18 à 25 ans, sortis du système scolaire sans diplôme ni qualification vers une insertion professionnelle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous