Le Foll: comité interministériel égalité et citoyenneté le 6 mars

logo AFP

Le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé qu’un comité interministériel sur l’égalité et la citoyenneté aurait lieu le 6 mars, a rapporté mercredi le porte-parole du gouvernement, Stéphane le Foll.

« Le gouvernement va travailler sur quatre grands thèmes: la politique de citoyenneté, la politique de peuplement, l’éducation et l’activité économique », a expliqué Stéphane Le Foll, lors du compte-rendu du Conseil des ministres.

« Sur la question du peuplement, donc de la mixité partout sur les territoires, le travail (est) engagé », a-t-il dit. Il concerne notamment « l’application stricte de la loi SRU », avec par exemple « la différentiation, davantage, des loyers dans le parc HLM pour accueillir des personnes » aux « revenus variés ».

Le gouvernement souhaite aussi « réviser les méthodes d’attribution de logements, trop lourdes et souvent opaques », « réduire le nombre de bailleurs sociaux », ou trouver « des objectifs de construction de logements sociaux avec des moyens supplémentaires », a détaillé Stéphane Le Foll.

L’Agence nationale pour le développement des territoires « doit être un instrument de mobilisation de tous les acteurs, pour la création et le développement de l’activité économique dans tous les quartiers, tous les territoires, qui doivent être revitalisés », a indiqué le porte-parole du gouvernement.

« La réussite économique sera au coeur de cette politique (…) mise en oeuvre avec une association du public et du privé », a-t-il assuré.

La stratégie du gouvernement « va s’articuler » avec les collectivités territoriales, régions et grandes intercommunalités, « pour que le ministère de la Ville, le ministère de l’Economie et des Finances et les associations des opérateurs, la CCI, BPI France, Caisse des dépots ou ANRU, puissent avoir une action coordonnée », a-t-il précisé.

Un préfigurateur sera nommé « rapidement » pour « coordonner l’ensemble de cette préparation du comité interministériel », a ajouté M. Le Foll.

Enfin, le numérique « va aller dans les quartiers », a expliqué la secrétaire d’Etat au numérique, Axelle Le Maire, à l’issue du Conseil. « Pour faire face au déficit de formation, pour remplir les besoins du marché du travail dans le secteur numérique (…) et de l’autre côté pour offrir à des jeunes qui ne sont pas dans l’emploi, dans la formation, une perspective, un nouvel élan, on va associer le numérique et la politique de la ville », a-t-elle dit.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous