Bacheliers pros : la création d’une section supérieure critiquée

Des syndicats d'enseignants ont critiqué jeudi le projet d'ouverture d'une filière réservée aux bacheliers professionnels dans l'enseignement supérieur.

bac pro

© Monkey Business – Fotolia

L’ouverture d’une « section professionnelle supérieure » réservée aux bacheliers professionnels, envisagée par la secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur Geneviève Fioraso, est-elle vraiment justifiée ? C’est la question soulevée par plusieurs syndicats d’enseignants du secondaire jeudi 5 février, lors d’une table ronde à l’Assemblée nationale.

Un diplôme qui ne répond pas à une demande

« Il n’y a pas de demandes d’un nouveau diplôme ni de la part du monde économique, ni des enseignants, ni des élèves. On peut donc s’interroger sur l’intérêt d’un brevet professionnel supérieur si ce n’est de donner une part de l’enseignement supérieur court aux régions », a notamment souligné  Pascal Vivier, du syndicat Snetaa-FO.

Plus de places en BTS

Valérie Sipahimalani du Snes-FSU, a plutôt préconisé de « faire un travail sur le BTS ». Une proposition appuyée par Pascal Vivier, pour qui « il ne faut pas créer un nouveau diplôme » mais « augmenter les places en BTS et ouvrir ces formations dans les lycées professionnels ».

« Le ministère parle d’une formation en alternance. Mais quels BTS ne sont pas en alternance ? a quant à lui interrogé Thierry Patinaux du SE-Unsa. Si le ministère veut parler d’une filière courte en apprentissage, pourquoi pas… Mais pourquoi la réserver aux élèves de la voie professionnelle ? »

Un parcours spécifique aux bacs pros

Geneviève Fioraso avait chargé en fin d’année dernière l’ex-président de la CDEFI Christian Lerminiaux de travailler sur le projet de création d’une filière réservée aux bacheliers professionnels dans l’enseignement supérieur. Cette « Section professionnelle supérieure » mènerait à l’obtention d’un « Brevet professionnel supérieur » et proposerait « un parcours spécifique et adapté aux bacs pro, leur permettant d’accéder à un diplôme de niveau III puis, le cas échéant, à une licence professionnelle suivie, dans certains cas, d’une formation plus longue ».

Source(s) :
  • AEF

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous