« J’aurais pu écrire un volume de la Pléiade sur l’humour de mes élèves ! »

Mathilde Levesque, enseignante agrégée de lettres modernes au lycée Voillaume d’Aulnay-sous-Bois (93), vient de publier « LOL est aussi un palindrome », un recueil de dialogues avec ses élèves. Drôles et décapants, ils révèlent une facette optimiste de son métier.

Mathilde Vesque

Mathilde Levesque

Vos élèves sont-ils vraiment aussi drôles que le montre votre livre  ?

Oui, dans la mesure où il s’agit d’échanges authentiques. Rien n’a été retouché. Mais il n’y a pas l’intégralité de 3 ans de cours de français sur trois niveaux. J’aurais pu écrire un volume de la Pléiade sur l’humour de mes élèves ! Parmi les choses drôles que j’entends au quotidien, c’est une sélection, sachant que ce n’est pas non plus la franche rigolade en permanence.

Comment avez-vous procédé pour recueillir des répliques aussi hautes en couleur ?

Je les consignais et les racontais le plus souvent à ma famille, à mes collègues ou à mes amis, et je me suis vite rendue compte que mes amis accrochaient beaucoup. Je n’aurais jamais pensé à faire un livre sur mon quotidien mais on me l’a proposé alors j’ai accepté.

Comment expliquez-vous que cette réalité, d’une enseignante étonnée et disons-le un peu fascinée par la répartie de ses élèves, puisse surprendre ?

Références du livre

Lol, est aussi un palindrome, journal d’une prof au bord de la crise (de rire), First éditions, 192 pages. Disponible aussi au format epub.

Je ne me positionne pas du tout sur le niveau scolaire de mes élèves. Mais une grande partie des réflexions qui font le plus rire ou sourire dans le livre sont l’œuvre d’élèves moyens, voire médiocres scolairement. Ce qui me fascine et m’étonne, c’est que l’on puisse éprouver autant de difficultés dans les apprentissages scolaires, tout en ayant autant d’à-propos et d’intelligence. Le bachotage c’est une chose, mais ce n’est pas donné à tout le monde d’avoir une telle répartie et de pouvoir formuler du tac au tac des mots d’esprit. Plein d’adultes n’en sont pas capables.

L’humour et le second degré sont-ils à votre avis sous-exploités par les enseignants ? Est-ce la solution à la plupart des problèmes en classe ?Couv Livre

C’est une question de caractère. Ce dont les élèves ont vraiment besoin, c’est de professeurs conformes à ce qu’ils sont. Dans mon lycée, nous avons tous des façons différentes de gérer nos classes. Je n’autorise pas des choses que d’autres autorisent, et réciproquement. Mon obsession, c’est le chewing-gum, mais je suis plus tolérante par exemple sur la doudoune qu’ils gardent en classe quand il fait froid.

L’humour permet de régler des conflits et de capter l’attention des élèves, en utilisant des exemples dans leur domaine de référence. D’ailleurs, eux-mêmes réinvestissent souvent mon domaine de référence pour construire leur humour. Grâce à l’humour, je me rends compte qu’au fil de l’année, le contenu que je tente de transmettre arrive à bon port. Comme de nombreux professeurs de français, spécialement dans les lycées « sensibles », je n’apprends pas aux élèves que des contenus littéraires mais aussi une méthode de penser. L’humour est une bonne méthode pour ça, qui a des limites bien plus évidentes que l’agressivité.

Comment ont réagi vos élèves et collègues en découvrant le livre ?

Ils sont très fiers ! Quand ils ont su que je menais ce projet, cela les a occupés pendant une bonne semaine l’an dernier : ils faisaient un peu la course aux bons mots pour figurer dans le livre ! Ils ont découvert le résultat lors de la soirée de lancement, vendredi 23 janvier. Ils sont ravis, ils trouvent que l’ouvrage témoigne de ce qu’ils sont vraiment. Ils voient là l’occasion de se montrer sous un autre jour et de redonner de l’espoir dans le 93. Quant à mes collègues, bien que nous ayons tous des problèmes à gérer, ils s’y retrouvent aussi. Notre salle des profs ne ressemble pas à un hôpital de dépressifs. On y rit très souvent !

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous