Delahaye (UDI-UC) demande au Sénat de se saisir des problèmes des banlieues

logo AFP

Le sénateur-maire de Massy (Essonne), Vincent Delahaye (UDI-UC), va demander au président du Sénat Gérard Larcher (UMP) que le Sénat se saisisse des problèmes des banlieues.

« Je vais écrire au président du Sénat pour que le Sénat se saisisse des problèmes des banlieues et avance des propositions spécifiques », a annoncé mardi M. Delahaye à l’AFP, précisant qu' »il lui semble normal qu’il y ait une délégation sénatoriale ou une commission d’enquête consacrée aux banlieues où habite 30% de la population française ».

Selon lui, une politique des banlieues « ne doit pas se focaliser uniquement sur la sécurité, mais englober tous les facteurs nécessaires à l’intégration », en particulier le logement et l’emploi.

Il propose que les maires aient plus de pouvoir pour l’attribution des logements sociaux, « afin d’organiser la réussite de la mixité sociale ». « Actuellement les maires peuvent attribuer 20% des logements sociaux, les autres ce sont les préfets – qui traitent les problèmes les plus difficiles – ou les organismes sociaux qui les attribuent », souligne-t-il en dénonçant une « irresponsabilité ». « Si les maires pouvaient en attribuer plus, ce serait une incitation pour eux à construire des logements sociaux », estime-t-il.

En ce qui concerne l’emploi, il demande des structures sur mesure en direction des jeunes les plus fragiles. « Ce sont eux les plus à même d’être touchés par la propagande islamiste la plus radicale ».

François Hollande avait rencontré la semaine dernière des maires et des élus de banlieue, dont Philippe Rio (PCF), maire de Grigny (Essonne) d’où est originaire le jihadiste Amédy Coulibaly, et François Pupponi (PS), député-maire de Sarcelles (Val-d’Oise), avec les ministres Patrick Kanner (Ville) et Myriam El Khomri (Politique de la ville), en vue d’annonces qui pourraient être faites jeudi lors de sa conférence de presse, sa première après les attentats de janvier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous