22e Salon des entrepreneurs: jeunes entrepreneurs de banlieue, crowdfunding et gastronomie

logo AFP

Le 22e Salon des entrepreneurs, où 65.000 personnes sont attendues les 4 et 5 février à Paris, fera la part belle cette année aux jeunes entrepreneurs de banlieue, dont certains viendront présenter leur projet, ainsi qu’au financement participatif, à la gastronomie et au numérique.

Quatre cents partenaires et exposants seront mobilisés et 200 conférences et ateliers organisés au Palais des congrès où défileront également huit ministres et secrétaires d’Etat, ont annoncé mardi les organisateurs au cours d’une conférence de presse.

Comme l’an dernier, le financement participatif, dit « crowdfunding », sera un des thèmes vedettes avec, pour la première fois rassemblées, les plus importantes plateformes françaises de financement participatif: KissKissBankBank, Lendopolis, HelloMerci, MyMajorCompany, Ulule, Wiseed, Anaxago, Tipeee…

Ce mode de financement en plein essor aux Etats-Unis repose sur la rencontre d’un investisseur particulier et d’un porteur de projet qui cherche des fonds. Leur mise en relation se passe via des plateformes en ligne, sous forme de don ou de prêt.

Seuls 11% des Français disent bien savoir en quoi consiste le financement participatif, 12% « assez bien » et 30% « vaguement », selon un sondage de l’institut think présenté mardi. Un tiers n’en a jamais entendu parler, selon cette enquête réalisée auprès de 1.016 Français, du 9 au 15 décembre 2014. Seulement 7% disent avoir déjà donné, prêté ou investi de l’argent sur une plateforme de crowdfunding.

La parole sera donnée mercredi à une quinzaine de jeunes femmes et hommes de banlieue parisienne, forts d’un projet d’entreprise dans les domaines les plus variés et qui achèvent une formation de cinq semaines à la création d’entreprise au Medef en coopération avec l’association Agir pour réussir (AGPR).

Ces entrepreneurs en herbe de Cergy-Pontoise (Val d’Oise) présenteront leur projet devant les membres du Conseil exécutif de l’organisation patronale, qui se rassemblera exceptionnellement mercredi sur le salon. Le président du Medef, Pierre Gattaz, s’est engagé à parrainer l’un d’eux et à tenter d’étendre l’expérience à d’autres banlieues de la région parisienne et ailleurs en France.

« Le énième +plan banlieue+ que prépare le gouvernement (même s’il ne s’appellera pas comme cela) ne doit pas passer à côté de la dimension économique. Mieux, je pense qu’elle est essentielle pour sortir durablement les quartiers de l’ornière (…). Et ce grâce à des projets positifs et constructifs portés par ces jeunes qui en veulent », a écrit mardi sur son blog M. Gattaz.

Déjà présent lors d’un précédent salon des entrepreneurs, le chef étoilé Thierry Marx, à l’expérience internationale et très engagé dans la formation et l’emploi, participera à la conférence plénière d’ouverture pour laquelle le gouvernement sera représenté par le ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique Emmanuel Macron.

La conférence plénière de clôture accueillera jeudi le Premier ministre Manuel Valls avec la participation notamment du créateur du constructeur français de robots humanoïdes Aldebaran Robotics.

L’Insee a annoncé mardi que 550.700 entreprises avaient été créées en France l’an dernier, soit 2% de plus qu’en 2013, mais précisé que la grande majorité ne créaient pas d’emplois.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous