Vallaud-Belkacem annonce une prochaine réforme de la carte scolaire

logo AFP

La ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem a annoncé jeudi soir son intention de réformer prochainement la carte scolaire « pour favoriser la mixité sociale dans les collèges ».

« Dans quelque temps je mènerai une action résolue pour favoriser la mixité sociale dans les collèges, pour revoir la carte scolaire, pour faire en sorte qu’en effet le ministère de l’Education nationale prenne toutes ses responsabilités dans les affectations des élèves », a-t-elle déclaré lors de l’émission « Des paroles et des actes » sur France 2.

« Nous allons y travailler avec les collectivités locales, et ça n’est pas un sujet simple, mais je crois qu’aujourd’hui nous devons aborder ce sujet de façon beaucoup plus résolue que nous l’avons fait par le passé », a-t-elle dit, sans plus de précisions.

La carte scolaire, qui régit l’affectation des élèves dans les établissements, a été assouplie en 2007. La médiatrice de l’Education nationale avait relevé en mai que les familles avaient alors cru qu’elles auraient le droit de choisir l’établissement de leur enfant, une « illusion de choix » qui se heurte en fait à la « capacité d’accueil » des écoles.

Selon le système actuel, un élève est inscrit dans un établissement proche de son domicile, mais sa famille peut demander une dérogation pour choisir un autre collège ou lycée. Cette demande peut être satisfaite uniquement en fonction des places disponibles.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous