Des collégiens convoqués devant le juge pour « apologie du terrorisme » sur Facebook

logo AFP

Quatre collégiens qui avaient posté sur leur page Facebook un message justifiant les attentats contre Charlie Hebdo sont convoqués le 25 mars devant un juge des enfants de Seine-et-Marne pour « apologie du terrorisme », a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

« On n’est pas Charlie et on saura jamais, bande de petites putes. On sème ce qu’on récolte », pouvait-on lire sur la page Facebook de l’un de ces élèves de troisième, âgés de 15 ans.

Le message, inscrit en surimpression en bas d’une photo de groupe, a été découvert mardi par un de leurs camarades qui l’a signalé à la direction du collège fréquenté par trois d’entre eux, selon une source judiciaire.

Placés en garde à vue puis relâchés, ils sont convoqués le 25 mars devant le juge des enfants « aux fins de mise en examen pour apologie d’actes de terrorisme au moyen d’un réseau public de télécommunications », a indiqué le parquet de Meaux.

Ils risquent théoriquement jusqu’à 3 ans et demi de prison.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous