Retour ou pas du service national: réactions politiques

logo AFP

Réactions de députés mardi à l’idée exprimée par certains politiques, comme Xavier Bertrand (UMP), d’un retour au service national:

– François de Rugy, coprésident des députés écologistes et membre de la commission de la Défense, à l’AFP: « La chimère! On ressort régulièrement cette proposition du service national – avec un flou sur le fait de savoir si cela serait vraiment un service militaire – avec l’idée d’un âge d’or d’un creuset républicain passant sous silence tous les défauts qu’il avait notamment pour les besoins de la défense nationale d’aujourd’hui, liés par exemple aux interventions sur des territoires extérieurs où il faut un grand professionnalisme et une grande technicité. Il ne faut surtout pas revenir à cela mais s’il s’agit de travailler ensemble sur un service civique, obligatoire ou non, garçons et filles ou non, on peut le faire, en ayant cependant en tête les moyens budgétaires nécessaires car c’est très coûteux. Nous, nous sommes favorables au service civique, à des services d’intérêt généraux auxquels participeraient toute une génération, mais il faut voir comment l’organiser, avec quels moyens et ne pas entretenir l’illusion d’un service militaire, qui serait un nouveau creuset d’intégration – ce qui ne marchait déjà pas très bien à l’époque. »

– Gwendal Rouillard, député PS membre de la commission de la Défense, à quelques journalistes: « Le retour du service national n’est pas compatible avec une armée professionnelle, parce que la conscription n’est pas adaptée au niveau exigé pour une armée professionnelle. J’ai pu le vérifier ces derniers mois en Afrique et au Moyen-Orient. Par contre, je crois au service civique. Si le chef de l’Etat entend s’exprimer ces prochains jours sur la jeunesse de notre pays, c’est bien pour donner du sens parmi d’autres mesures au service civique universel, dont les modalités sont en cours de discussion. Je crois beaucoup à cette démarche républicaine et d’esprit civique. »

– Eduardo Rihan Cypel, député PS à l’AFP: « Il faut redonner de l’esprit civique à notre jeunesse car il se délite et cela travaille en profondeur la société française. Je suis favorable à ce que le service civique soit obligatoire et l’armée pourrait y jouer tout son rôle. Mais on ne peut pas revenir sur le service militaire, parce que cela désorganiserait complètement l’armée alors que la tendance est à des armées professionnelles dans tous les grands pays. C’est d’ailleurs une grande décision du président Chirac d’avoir professionnalisé les armées en sortant du service militaire. Il faut désormais trouver d’autres solutions qu’un service militaire, qui a joué son rôle en son temps, et développer le service civique pour que chaque citoyen français donne un moment de sa vie à l’ensemble de la société, car cela créerait du lien et permettrait aussi à certains jeunes de se sentir utiles parfois là où ils sont délaissés. »

– Christian Jacob, président des députés UMP, lors d’une conférence de presse: « Nous avons un débat au sein de l’UMP sur un service civique ou un service civique de défense, sur quelle durée, comment, avec quels moyens, avec les réservistes, à la fois civils et militaires? La question mérite d’être posée et le président de la République a raison de la poser. »

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous