English for Schools : l’anglais à l’école primaire sur le web

English for Schools, plateforme créée par le CNED, permet aux enfants d'apprendre (et d'aimer) l'anglais, à travers des ressources éducatives libres, variées et ludiques.

English for Schools / CNED

English for Schools / CNED

Et si vous utilisiez des ressources en ligne, sur Internet, pour faire pratiquer l’anglais à vos élèves ? Après vous avoir présenté Calcul@TICE en décembre, une plateforme destinée au calcul mental, voici son pendant en anglais.

Ouvert en octobre 2013 par le CNED (Centre national d’enseignement à distance), dans le cadre de la mise en place du service public du numérique éducatif, le site English for Schools (l’anglais pour les écoles) compte déjà 19 000 enseignants inscrits. Destinée aux professeurs des écoles et à leurs élèves de CE2, CM1 et CM2, cette plateforme est dédiée à l’apprentissage de l’anglais à l’école.

English for Schools met gratuitement à disposition des professeurs, des ressources, multimédias et interactives en langue anglaise. “Il s’agit d’abord de ressources libres, que nos experts (les enseignants du CNED) repèrent sur le web – elles leur semblent pertinentes dans le cadre des compétences à acquérir dans le premier degré et facilement réutilisables en classe”, explique Jean-Michel Leclercq, directeur délégué en charge d’English for Schools, au CNED.

“Il s’agit aussi de nos propres ressources, celles que nous réservions jusqu’ici à nos élèves à distance, et que nous ouvrons à tous”, ajoute-t-il. Dans ce cas, ces “capsules d’apprentissage” ont été optimisées pour l’enseignement à distance. “Elles sont donc utilisables en toute autonomie, tout en étant applicables en classe”, note Jean-Michel Leclercq.

Partenaire du British Council, English For Schools propose aussi, gratuitement, des ressources conçues par cette institution gouvernementale britannique, dont la mission est de promouvoir l’apprentissage de la langue anglaise.

« Ce sont des natifs qui parlent »

Le site est divisé en deux parties. En accès restreint, l’univers “Teachers” est réservé aux enseignants, pour l’utilisation des ressources en classe, pendant une séquence d’anglais. En accès libre, l’univers “Kids” est destiné aux élèves et leur permet d’utiliser (et de réutiliser) les ressources au delà de la salle de classe.

Professeure des écoles à Burie, une commune rurale de Charente-Maritime, Soledad Messiaen utilise English for Schools, depuis la rentrée 2013, avec ses 29 élèves de CM1-CM2. “Je travaille l’anglais en ateliers. J’ai constitué trois groupes tournants : le premier planche sur la compréhension et l’expression écrite, le second travaille l’expression orale avec moi, et le troisième s’exerce à la compréhension orale”.

Après avoir abordé avec leur professeur une notion et un vocabulaire spécifiques à retenir, les élèves de ce dernier atelier utilisent, sur des ordinateurs portables, pendant 20 minutes, les ressources d’English for Schools – afin de mettre à l’épreuve ce qu’ils viennent de voir.

Soledad Messiaen apprécie “le fait que dans la plupart des ressources proposées, ce sont des natifs qui parlent : cela permet aux enfants d’entendre l’anglais authentique, correctement prononcé”. Et d’ajouter : “les capsules pédagogiques du CNED et du British Council sont aussi un gage de qualité.

« Ils finissent par aimer l’anglais »

Les consignes des jeux, vidéos, dessins animés, exercices ludiques proposés sont souvent en français : “cela me permet de laisser mes élèves en autonomie, se débrouiller et s’entraîner tout seuls.” A la maison, ils peuvent aussi refaire les exercices sélectionnés pour le cours par l’enseignante, car celle-ci les met en ligne (accès restreint) sur le site de l’école primaire. “Ils peuvent aussi accéder à d’autres ressources, en se connectant directement sur le site d’English for Schools”, ajoute la professeure.

efs3Ces ressources sont très diversifiées, ludiques, interactives, et cela permet de développer l’envie d’apprendre chez les élèves”, note Jean-Michel Leclercq. “Ils retiennent mieux le vocabulaire en jouant, en s’exerçant ou en visionnant de petits films qu’en lisant des mots sur un tableau : il y a un enjeu, qui les motive… et puis, c’est beaucoup moins rébarbatif pour eux”, acquiesce Soledad Messiaen. “Certains élèves n’ont pas une très bonne expérience de l’anglais en arrivant dans ma classe, et au bout de 3 ou 4 ateliers à utiliser ces ressources, ils finissent par aimer cette langue !”, constate-t-elle.

L’enseignante retient aussi la grande utilité de l’interface “teachers”, qui permet de “trouver, à partir d’un moteur de recherche, des ressources en relation avec des sujets et des compétences à travailler. Cela me facilite grandement le travail de préparation des ateliers”. En outre, toutes les semaines, English for Schools propose de nouvelles ressources.

Enfin, Soledad Messiaen aime le “côté collaboratif” de la plateforme. “Il y a un forum, qui permet aux enseignants d’échanger entre eux sur leur pratique de l’anglais. Je peux aussi commenter chaque ressource, et la noter, afin de partager mon expérience avec d’autres”, conclut-elle.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous