Valls dénonce devant l’Assemblée nationale Dieudonné, « prédicateur de la haine »

logo AFP

Manuel Valls a appelé mardi, devant l’Assemblée nationale, la justice à être « implacable à l’égard de ces prédicateurs de la haine », faisant référence au polémiste Dieudonné, et a dénoncé l’antisémitisme ouvert de certains élèves à l’école.

« Quelle honte que de voir un récidiviste de la haine tenir son spectacle dans des salles bondées au moment même où, samedi soir, la Nation porte de Vincennes se recueillait », après l’attaque contre la supérette casher, a déclaré M. Valls. « Il faut que la justice soit implacable à l’égard de ces prédicateurs de la haine », a lancé le Premier ministre.

« Comment on peut accepter que dans certains établissements, collèges ou lycées, on ne puisse pas enseigner la Shoah? Qu’un gamin de 7 ou 8 ans, quand l’enseignant lui pose la question +qui est ton ennemi?+, réponde: +c’est le juif+ », s’est indigné le chef du gouvernement sous les acclamations.

« C’est cette bataille que nous devons gagner, celle de la pédagogie auprès de notre jeunesse », a lancé M. Valls.

« Quand on s’attaque aux juifs de France, on s’attaque à la France, on s’attaque à la conscience universelle, ne l’oublions jamais », a-t-il dit.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous