Prise d’otages à Vincennes: tous les élèves autorisés à quitter leurs établissements

logo AFP

Les élèves confinés à la suite de la prise d’otages vendredi porte de Vincennes, à l’est de la capitale, ont tous été autorisés à quitter leurs établissements, a-t-on appris de sources concordantes.

A Paris, les mesures de confinement sont levées pour tous les établissements, selon le rectorat de Paris.

« Les modalités de sortie des établissements seront définies en fonction des consignes communiquées par la police », avait dit le rectorat à l’AFP, un peu plus tôt dans l’après-midi.

En outre, « tous les confinements sont levés » à Vincennes et Saint-Mandé (Val-de-Marne), selon le rectorat de Créteil.

« On nous fait sortir progressivement », a dit à l’AFP Lea, une lycéenne, contactée par téléphone. Les élèves étaient obligés de rester dans les classes sous la surveillance d’un professeur, a ajouté la jeune fille en terminale ES au lycée parisien Hélène-Boucher. L’atmosphère était tendue mais je m’inquiétais « surtout pour ceux qui étaient dehors car j’ai conscience que nous étions en sécurité dans le lycée ».

Des consignes avaient aussi étaient données à l’école d’Arts appliqués Boulle, dans l’est de Paris, à quelques kilomètres de la porte de Vincennes.

Dès l’annonce de la fusillade, le proviseur nous a « interdit de sortir de l’école pendant la pause ». Il a exhorté les élèves à « ne pas traîner dans la rue mais à rentrer directement chez nous à la fin des cours », en principe à 18h00, a dit Hugo, en première Design et arts appliqués, contacté par téléphone.

Mercredi, les sorties scolaires et les activités en dehors des établissements avaient été suspendues dans les académies de Paris, Créteil, Versailles et Amiens jusqu’à nouvel ordre après l’attentat contre l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo.

Des parents qui ont scolarisé leurs enfants dans des écoles privées catholiques sous contrat ont constaté que des sorties exceptionnelles avaient été maintenues vendredi à Paris. Interrogée, la direction de l’enseignement catholique a souligné avoir relayé les consignes de sécurité « Vigipirate attentat ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous