Le fast-food mauvais pour les résultats scolaires

Les enfants mangeant très régulièrement au fast-food ont davantage de difficultés en lecture, maths et sciences, selon une récente étude américaine.

junk food

© tiverylucky – Fotolia

On savait déjà l’excès de junk-food mauvais pour la santé, il le serait aussi pour les résultats scolaires, selon une étude américaine publiée en décembre dans la revue Clinicals Pediatrics. A en croire Kelly Purtell, de l’université d’Etat de l’Ohio et Elizabeth Gershoff, de l’université du Texas à Austin, les enfants mangeant plus de 4 fois par semaine au fast-food ont de moins bons résultats en maths, lecture et sciences que ceux qui n’y vont pas.

Des notes moins bonnes de 20 %

Pour en arriver à ces conclusions, les chercheuses ont mené des tests auprès de 11 740 enfants. Ces derniers ont dû, au cours de leur année de CM2, quantifier leur consommation hebdomadaire de fast-food. Premier constat alarmant, il en est ressorti que 20 % des élèves interrogés y mangeaient au moins 4 fois par semaine, tandis que 10 % s’y rendaient tous les jours. Seuls 29 % des enfants n’avaient pas du tout consommé de fast-food dans la semaine précédant l’étude.

Les élèves ont ensuite passé des tests de lecture, maths et sciences, d’abord en CM2, puis à leur entrée en 4e. Les élèves qui consommaient au moins 4 fois par semaine du fast-food obtenaient des résultats inférieurs de 20 % à ceux qui n’y allaient pas du tout, selon les chercheuses. Ceux qui y mangeaient une à trois fois par semaine avaient des résultats moins bons, mais en mathématiques seulement, soulignent les scientifiques, qui avaient bien sûr pris soin d’éliminer les facteurs pouvant fausser leurs conclusions, tels que le niveau socio-économique de la famille, le temps passé devant la télévision, ou encore la nourriture consommée en dehors du fast-food.

Un apport nutritionnel pauvre

Pour Kelly Purtell et Elizabeth Gershoff, c’est donc bien l’excès de fast-food qui influe négativement sur les progrès scolaires des élèves. S’appuyant sur des études antérieures, les chercheuses incriminent la faible qualité nutritionnelle des hamburgers, frites et autres nuggets, dont la consommation régulière entraînerait des carences en nutriments essentiels au développement cognitif. De plus, la graisse et le sucre contenus en excès dans ce type de nourriture altéreraient la mémoire et les capacités d’apprentissage.

« Nous ne disons pas que les parents devraient ne jamais nourrir leurs enfants avec du fast-food, souligne Kelly Purtell, citée par le Figaro. Mais ces résultats suggèrent que la consommation devrait en être aussi réduite que possible ». A bon entendeur…

Source(s) :
  • lci.tf1.fr, tempsreel.nouvelobs.com, pourquoidocteur.fr

1 commentaire sur "Le fast-food mauvais pour les résultats scolaires"

  1. Guillaume Olivier  2 janvier 2015 à 15 h 24 min

    Peut-on faire la même étude avec des enfants mangeant des salsifis au moins une fois par semaine ?Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous